mardi 18 novembre 2014

José Luis Viejo est décédé.



L'ancien coureur espagnol José Luis Viejo est décédé le dimanche 16 novembre à son domicile de Azuqueca de Henares, il était âgé de 65 ans.
Professionnel de 1973 à 1983, il eut son heure de gloire en 1976, lors du Tour de France 1976.
Equipier de Luis Ocana il s'échappe dans l'étape Montgenevre-Manosque et arrive avec 22 minute et 50 seconde d'avance sur Gerben Karstens, ce qui demeure le record du plus gros écart entre le premier et le second.

José Luis Viejo Gómez (né le 2 novembre 1949 à Azuqueca de Henares et décédé le 16 novembre 20141) est un coureur cycliste espagnol, professionnel de 1973 à 1982.

Equipes:

1973 La Casera - Peña Bahamontes (Esp)
1974 La Casera - Peña Bahamontes (Esp)
1975 Super Ser (Esp)
1976 Super Ser (Esp)
1977 Kas - Campagnolo (Esp)
1978 Kas - Campagnolo (Esp)
1979 Teka (Esp)
1980 Teka (Esp)
1981 Teka - Campagnolo (Esp)
1982 Zor - Helios - Gemeaz Cusin (Esp)

Palmares:


1971
Classement général du Tour de Navarre
3e du championnat du monde sur route amateurs
1972
Tour de Pologne
Classement général
4e et 5e étapes
Memorial Valenciaga
2e du GP Tell
1973
6ea étape du Tour du Portugal
3e du Trofeo Elola
1974
3e étape du Tour d'Andalousie
5e étape du Tour d'Aragon
2e du Tour d'Andalousie
1975
3e étape du Tour des Asturies
2e du GP Navarra
1976
11e étape du Tour de France
2e et 6e étapes du Tour des Asturies
3eb étape du Tour des vallées minières
2e du Tour du Levant
2e du Tour des Asturies
3e du championnat d'Espagne sur route
1977
Trofeo Masferrer
4e étape du Tour des Asturies
3e du Trophée Luis Puig
1978
1re et 2e étapes du Tour du Pays basque
4ea étape de la Semaine catalane
Trofeo Elola
2e de la Costa del Azahar
3e du GP Nuestra Senora de Oro
1979
Trois jours de Leganés
1980
Clásica de Sabiñánigo
5ea étape du Tour de Cantabrie
3e étape du Tour des Asturies
Prologue de la Costa del Azahar
2e de la Costa del Azahar
3e du Tour de Castille
1981
Costa del Azahar
Classement général
Prologue et 1re étape
3e du GP Pascuas

Résultats sur les grands tours

Tour de France

1973 : abandon (9e étape)
1975 : 25e
1976 : 31e, vainqueur d'étape
1976 : abandon (12e étape)

Tour d'Italie

1977 : 13e

Tour d'Espagne

1973 : 33e
1974 : abandon
1975 : abandon
1977 : 5e
1978 : abandon
1979 : abandon
1980 : abandon
1981 : abandon
1982 : abandon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Luis_Viejo

photos:
http://www.siteducyclisme.net/coureurfiche.php?coureurid=8098

mardi 11 novembre 2014

Le décès de Willy Monty.



Un peu moins de deux mois après la disparition de Pino Cerami, une autre ancienne gloire du cyclisme wallon, Willy Monty, est décédée dimanche à l'âge de 75 ans. Monty avait notamment disputé cinq Tours de France.

Willy Monty était né le 11 octobre 1939 à Feluy dans le Hainaut. Il avait évolué dans les rangs des professionnels de 1963 à 1971 successivement pour les équipes Pelforth-Sauvage-Lejeune avec Henry Anglade et Jan Jassen, Peugeot avec Roger Pingeon, Faemino avec Eddy Merckx et Watney avec Frans Verbeeck. Coureur complet et solide mais manquant de sprint, Chez les pros, il avait entre autres remporté la 6e étape du Dauphiné Libéré en 1964, deux étapes du Tour de Catalogne en 1965, le Circuit du Trèfle à 4 Feuilles à Tournai en 1971.

Willy Monty avait également terminé 3e de Liège-Bastogne-Liège en 1967, année où il était aussi monté sur la 3e marche du podium du Tour de Wallonie, du GP de Fourmies et avait pris la 6e place du Tour des Flandres. Il avait aussi terminé 3e de la Flèche Brabançonne en 1969 et du GP Cerami en 1970.

Le Hennuyer avait disputé cinq Tours de France où il avait signé son meilleur résultat (12e) en 1967, l'année de la disparition tragique du Britannique Tom Simpson, le 13 juillet à Bédoin, sur les pentes du Mont Ventoux. Ce tragique épisode avait marqué Willy Monty qui avait entamé l'ascension du Ventoux aux côtés de Simpson avant que ce dernier ne lâche prise et décède sur le bord de la route.

Après sa carrière, Willy Monty était devenu négociant en bière pour la marque Pelforth de 1972 à 2005. Ces dernières années, il était resté très présent dans le monde du cyclisme. Willy Monty souffrait depuis plusieurs années de déficience respiratoire. Il est décédé dimanche à l'âge de 75 ans.

PALMARES COMPLET DE WILLY MONTY.

1956 - débutant
8 victoires

1957 - débutant
13 victoires

1958 - débutant
Champion provincial du Hainaut
12 victoires
Passe amateur le 21 juillet
1er à Frasnes-les-Gosselies

1959 - amateur
13 victoires dont :
1er à Flawinne
1er à Ham
1er à Ville en Wartet
1er à Moustier sur Sambre
2ème de Namur-Merlemont
2ème de Namur-Dhuy
2ème des Printanières Namuroises
3ème de Namur-Mariembourg
3ème de Namur-Grand Leez
4ème du Circuit des Ardennes Brabançonne
- 1er de la 2ème étape
5ème de Bruxelles-Bruxelles
12ème du Tour de Namur
- 2ème de la 4ème étape

1960 - amateur
27 victoires dont :
1er du Championnat du Hainaut à Soignies
1er de Bruxelles-Biévène
1er à Salzinnes
1er à Wanfercée-Baulet
2ème du Triptyque Ardennais
- 1er de la 2ème étape (b)
- 3ème de la 3ème étape
2ème de Namur-Grand Leez
3ème des 100 km de Bucarest
3ème de Bâle-Boncourt
3ème du Sebnitz Rundfahrt
5ème de l'Etoile Hennuyère
- 1er de la 1ère étape
5ème du Critérium de Bucarest
6ème de la Ronde des Flandres
8ème du week-end Spadois
- 1er de la 2ème étape
18ème des 100 km TTT des Jeux Olympiques
- avec Van den Berghen, Beheyt et Covent

1961 - amateur
Service militaire
1er à Andernach
3ème de Namur-Grand Leez

1962 - amateur
31 victoires
Champion de Belgique interclubs
Champion du Hainaut par équipes
1er de Namur-Malonne
1er de Namur Emines
1er des Printanières Namuroises
1er de Bruxelles-La Louvière-Bruxelles
1er de l'Etoile Hennuyère
- 5ème de la 2ème étape (b)
- 4ème de la 3ème étape
1er du Tour de la Province de Namur
- 1er de la 3ème étape
- 3ème de la 5ème étape
1er de Bruxelles-Saintes
1er du Wartemberg Rundfahrt à Prattlen
1er à Esch sur Alzette
1er à La Hulpe
1er à Arquennes
1er à Hansies
1er à Gouy-les-Piétons (2 victoires)
1er à Montignies
1er à Rhode-St Genese (2 victoires)
1er à Dinant
1er à Seneffe (2 victoires)
1er à Moignelée
1er à Peruwelz
1er à Andenne
1er à Seraing
1er à Frasnes
1er de la 6ème étape du Circuit des 9 Provinces
2ème de la Flèche du Sud
- 2ème de la 2ème étape
2ème de Namur-Bomal
2ème de Namur-Vonêche
5ème du week-end Spadois
- 5ème de la 1ère étape
- 1er de la 2ème étape
6ème du Championnat du Monde
17ème du Tour de l'Avenir
- 5ème de la 6ème étape
- 3ème de la 8ème étape
- 4ème de la 9ème étape
- 3ème de la 12ème étape
21ème du Tour de Liège
- 1er de la 1ère étape (a)
- 1er de la 3ème étape (a)
- 2ème de la 3ème étape (b)
- 1er de la 4ème étape (b)
Passe indépendant le 5 septembre
1er du Critérium de Braine-le-Comte
2ème de Marchienne-La Docherie
11ème du G.P d'Isbergues
11ème du Critérium de Jambes

1963 - PELFORTH-SAUVAGE-LEJEUNE
Passe professionnel le 30 juillet
28ème du Tour du Nord
- 4ème de la 3ème étape
Abandon à Paris-Luxembourg (1ère étape)

1964 - PELFORTH-SAUVAGE-LEJEUNE
1er de Hoeilaert-Diest-Hoeilaert
1er du Critérium de Charleroi
1er du Circuit du Brabant Occidental
1er à Bourg-Léopold
2ème du G.P de la Basse-Sambre à Auvelais
3ème du G.P de Belgique
4ème du G.P Pino Cerami
8ème de Liège-Bastogne-Liège
15ème du Tour du Luxembourg
- 2ème de la 2ème étape (a) TTT
- 2ème de la 3ème étape
- 9ème de la 4ème étape
19ème de la Flèche Wallonne
19ème du Critérium du Dauphiné Libéré
- 1er de la 6ème étape
- 5ème de la 2ème étape
23ème de Paris-Luxembourg
27ème de Gand-Wevelgem
30ème du Tour de France
- 9ème de la 14ème étape
30ème du Championnat du Monde
32ème du Tour des Flandres
41ème du Giro di Lombardia
67ème de Milano-San Remo
Participe au Tour de Belgique
- 2ème de la 3ème étape (a)
- 3ème de la 2ème étape
- 4ème de la 3ème étape (b)
Participe aux 5 jours de Dunkerque
- 3ème de la 5ème étape (b)

1965 - PELFORTH-SAUVAGE-LEJEUNE
1er à Houtem
2ème du Tour de Haute-Loire
2ème à Ninove
2ème à Ploudalmezeau
3ème du G.P de la Basse-Sambre à Auvelais
3ème à Wetteren
3ème du Prix Dulieu à Forest
5ème de Gênes-Nice
7ème de Paris-Bruxelles
8ème du Tour du Luxembourg
- 3ème de la 1ère étape
10ème du Giro di Lombardia
13ème de Liège-Bastogne-Liège
13ème de Anvers-Ougrée
13ème de la Volta a Catalunya
- 1er de la 6ème étape (a)
- 1er de la 7ème étape (a)
- 2ème de la 4ème étape
15ème de la Flèche Wallonne
24ème de Paris-Nice
25ème du Tour du Sud-Est
30ème des 4 jours de Dunkerque
- 1er du classement des monts
- 8ème de la 5ème étape (a)
34ème de Paris-Luxembourg
42ème du Tour de France
- 3ème de la 4ème étape
- 4ème de la 3ème étape
48ème du Critérium du Dauphiné Libéré

1966 - PELFORTH-SAUVAGE-LEJEUNE
1er de Ciney-Vielsam
1er de Jeuk-Ougrée
1er de Bruxelles-Bievene
1er à Bracquegnies
2ème du G.P du Tournaisis
2ème à Braine-le-Comte
2ème du Prix Dulieu à Forest
3ème à Lessines
5ème du G.P de Belgique
6ème du Circuit de la Basse-Sambre à Auvelais
8ème du Tour de Belgique
- 5ème de la 4ème étape
- 10ème de la 2ème étape (a)
13ème de Liège-Bastogne-Liège
13ème du Critérium du Dauphiné Libéré
- 3ème de la 2ème étape (b)
17ème de la Flèche Wallonne
19ème du Tour de France
- 9ème de la 19ème étape
- 10ème de la 14ème étape (a)
20ème du Circuit des 11 Villes
26ème de Paris-Bruxelles
39ème de Paris-Luxembourg
55ème du Tour des Flandres
69ème de Paris-Tours
Abandon au Championnat du Monde

1967 - PELFORTH-SAUVAGE-LEJEUNE
1er du Critérium de Braine-le-Comte
1er du G.P de Péruwelz
2ème de Bruxelles-Verviers
2ème du G.P Salvarani à Asse-Uccle
3ème de Liège-Bastogne-Liège
3ème du G.P de Fourmies
3ème du Tour de Wallonie
3ème du Critérium d'Auvelais
3ème du G.P Pino Cerami
6ème de la Flèche Wallonne
6ème de Bordeaux-Paris
12ème du Tour de France
16ème des 2 jours de Bertrix
18ème du Tour du Luxembourg
22ème du Tour de Belgique
32ème de Paris-Luxembourg
- 2ème de la 2ème étape
- 7ème du classement du meilleur grimpeur
38ème du Championnat du Monde
56ème de Milano-San Remo
104ème de Paris-Tours

1968 - PELFORTH-SAUVAGE-LEJEUNE
1er à Oedelem
2ème de "A travers la Belgique"
2ème de Gênes-Nice
3ème du Trofeo Mallorca
- 1er de la 1ère étape
23ème de la Flèche Wallonne
44ème de la Vuelta a España
119ème de Paris-Tours

1969 - PEUGEOT-BP
Champion du Hainaut
2ème du Tour du Haut-Var
3ème de la Flèche Brabançonne
4ème de Harelbeke-Anvers-Harelbeke
6ème du G.P de Saint-Tropez
29ème de Milano-San Remo
64ème de Paris-Luxembourg
68ème de la Vuelta a España
76ème du Critérium du Dauphiné Libéré
Abandon au Tour du Luxembourg (3ème étape)
Abandon au Tour de France (hors délai 6ème étape)
Participe au Tour de Belgique
- 9ème de la 3ème étape

1970 - FAEMINO
Champion du Hainaut
2ème à Oostakker
3ème du G.P Pino Cerami
3ème du Circuit du Tournaisis
5ème du Tour de Wallonie
22ème de la Flèche Wallonne
25ème de l'Amstel Gold Race
27ème de Liège-Bastogne-Liège

1971 - WATNEY-AVIA
Champion du Hainaut
1er du Trèfle à 4 Feuilles à Tournai
3ème à Soignies
24ème du Tour de l'Oise
45ème de Gand-Wevelgem
57ème du Critérium du Dauphiné Libéré
Willy Monty à droite, en compagnie de Jan Janssen
 son leader chez PELFORTH-SAUVAGE.

http://www.memoire-du-cyclisme.eu/


samedi 1 novembre 2014

Record de l'heure cycliste.

Le record de l'heure est une épreuve cycliste qui se déroule généralement sur piste et qui consiste à parcourir la plus grande distance possible en une heure. Plusieurs catégories de records cohabitent, représentant différentes décisions sur les contributions respectives du cycliste et de la conception du cycle.

Histoire:

Tenté pour la première fois à Paris par Henri Desgrange en 1893 (35,325 km), il est porté à 44,247 km par Oscar Egg en 1914. Ce record tient 19 ans jusqu'à ce que Francis Faure parcoure 45,055 km sur la piste du vélodrome du Parc des Princes, à Paris, en juillet 1933, sur un vélo couché conçu par Charles Mochet, mais l'Union cycliste internationale (UCI), par une nouvelle définition du vélo décidée en 1934, rejette ce record et bannit les vélos couchés de ses courses1.
Ceci a conduit à deux catégories de records. Dans l'une, tout type de conception de vélos est autorisé, pourvu que la propulsion soit entièrement humaine : leur homologation est actuellement assurée par l'International Human Powered Vehicle Association (en)(IHPVA). Dans l'autre, seuls les vélos respectant la définition de l'UCI sont autorisés, les vélos droits : leur homologation est assurée par l'UCI. Le record UCI est ensuite battu par les plus grands champions du cyclisme sur route comme Fausto Coppi, Jacques Anquetil et Eddy Merckx qui atteint en 1972 49,431 km à Mexico, en altitude.
La technologie prend ensuite à nouveau le dessus, dans le cadre des règles UCI de 1934, pour atteindre en 1996 le record absolu de 56,375 km par Chris Boardman, qui se trouvait pourtant près de la mer, à Manchester. En septembre 2000, l'UCI (Union cycliste internationale) met en place des critères de validation du record, notamment quant aux caractéristiques du vélo, qui redonnent le record à Merckx. En octobre 2000, Chris Boardman porte le record à 49,441 km, soit dix mètres de plus, et Ondřej Sosenka à 49,700 kmen juillet 2005. Le 18 septembre 2014, l'Allemand Jens Voigt réalise 51,115 km2 sur le vélodrome de Granges, en Suisse, et le 30 octobre 2014, l'Autrichien Matthias Brändle parcourt 51,852 km sur le vélodrome d'Aigle, en Suisse.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Record_de_l%27heure_cycliste


Henri Desgrange (Fra)
11/05/1893: 35.325 km Paris.

Jean Dubois (Fra)
31/10/1894: 38.220 km Paris.

Oscar Van den Eynde (Bel)
30/07/1897 39.240 km Paris

Willie Hamilton (USA)
9/7/1898 40.781 km Denver

Lucien Petit-Breton (Fra)
24/8/1905 41.110 km Paris.

Marcel Berthet (Fra)
20/6/1907 41.520 km Paris.

Oscar Egg (Sui)
22/8/1912 42.360 km Paris.


Marcel Berthet (Fra)
7/8/1913 42.741 km Paris.


Oscar Egg (Sui)
21/8/1913 43.525 km Paris.
Marcel Berthet (Fra)
20/9/1913 43.775 km Paris.

Oscar Egg (Sui)
18/6/1914 44.247 km Paris.


Jan Van Hout (Ned)
25/8/1933 44.588 Roermond.

Maurice Richard (Fra)
29/8/1933 44.777 km Saint Trond.

Giuseppe Olmo (Ita)
31/10/1935 45.090 Milan.


Maurice Richard (Fra)
14/10/1936 45.375 Milan.


Frans Slaats (Ned)
29/9/37 45.535 km Milan.

Maurice Archambaud (Fra)
3/11/1937 45.817 km Milan.

Fausto Coppi (Ita)
7/11/1942 45.848 km Milan.

Jacques Anquetil (Fra)
29/6/1956 46.159 Milan.

Ercole Baldini (Ita)
19/9/1956 46.393 km Milan.

Roger Rivière (Fra)
18/9/57 46.923 km Milan.
23/9/58 47.346 km Milan.

Ferdinand Bracke (Bel)
30/10/1967 48.093 km Rome.


Ole Ritter (Dan)
10/10/1968 48.653 km Mexico.

Eddy Merckx (Bel)
25/10/1972 49.431 km Mexico.

Chris Boardman (Gbr)
27/10/2000 49.441 km Manchester.


Ondrej Sosenka (Tch)
19/7/2005 49.700 km Moscou.
Nouveau Règlement UCI de MAI 2014.


Jens Voigt (All)
18/9/2014 51.115 km Granges.

Matthias Brändle (Aut)
30/10/2014 51.852 km Aigle.

Meilleure performance dans l'heure masculine UCI

La « meilleure performance dans l'heure masculine » définie par le règlement UCI du sport cycliste est « la meilleure distance réalisée dans l'heure sur une bicyclette s'accordant avec les articles 1.3.006 à 1.3.006 », ce qui implique entre autres que la bicyclette a « deux roues d'égal diamètre ; la roue avant est directrice ; la roue arrière est motrice, actionnée par un système de pédale agissant sur une chaîne ». « Le coureur doit être en position assise sur sa bicyclette. Cette position requiert les seuls points d'appui suivant : le pied sur la pédale, les mains sur le guidon, le siège sur la selle ».
La « meilleure performance dans l'heure masculine » a été réalisée par le Britannique Chris Boardman le 6 septembre 1996 à Manchester.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Record_de_l%27heure_cycliste

Francesco Moser (Ita)
19/1/1984 50.808 km Mexico
23/1/1984 51.151 km Mexico.

Graham Obree (Gbr)
17/7/1993 51.596 km Hamar.


Chris Boardman (Gbr)
23/7/1993 52.270 km Bordeaux.

Graham Obree (Gbr)
27/4/1994 52.713 km Bordeaux.


Miguel Indurain (Esp)
3/9/1994 53.040 km Bordeaux.

Tony Romiger (Sui)
22/10/1994 53.832 km Bordeaux.
5/11/1994 55.291 km Bordeaux.

Chris Boardman (Gbr)
6/9/1996 56.375 km Manchester.

photos:
http://www.siteducyclisme.net/coureurs.php