lundi 26 mai 2014

Les vainqueurs du 19 mai au 25 mai.

World Tour Classic Théo Bos

Paris-Arras Tour Maxime Vantomme

Tour de Norvège Maciej Paterski

An Post Ras Clemens Fankhauser

Champ. USA CLM Taylor Phinney
Photos:
http://www.siteducyclisme.net/coureurs.php

jeudi 22 mai 2014

Le Tour de Castille-et-León .

Le Tour de Castille-et-León (en espagnol : Vuelta a Castilla y León) est une course cycliste par étapes espagnole disputée dans la région de Castille-et-León.




Le Tour de Castille-et-León est créé en 1985 sous le nom de Trofeo Castilla y León. En 1996, il prend son nom actuel et devient répertorié par l'Union cycliste internationale. À partir de 2005, il fait partie de l'UCI Europe Tour dans la catégorie 2.11.
L'Espagnol Alberto Contador détient le record de victoires avec trois succès, en 2007, 2008 et 2010

PALMARES 

1985 - Jesus Blanco Villar 




1986-1987 - Alfonso Gutierrez

1988 - Raimund Dietzen (All)

1989 - Federico Echave
non disputée en 1990
1991 - José Luis Rodriguez-Garcia

1992 - Assiat Saitov (Rus)

1993 - Miguel Indurain

1994 - Melchior Mauri

1995 - Santiago Blanco

1996 -  Andréa Peron (Ita)

1997 - Angel Casero

1998 - Aitor Garmendia

1999 - Léonardo Piepoli (Ita)

2000-2003 - Francico Mancebo

2001 - Marcos Serrano

2002 - Juan Miguel Mercado

2004 - Koldo Gil

2005 - Carlos Garcia-Quesada

2006 - Alexandre Vinokourov (Kaz)

2007-2008-2010 - Alberto Contador

2009 - Levi Leipheimer (USA)

2011 - Xavier Tondo

2012 - Javier Moreno

2013 - Ruben Plaza

2014 - David Belda



photos 

 http://www.siteducyclisme.net/index.php

mercredi 21 mai 2014

Niels Albert met un terme à sa carrière en raison de problèmes cardiaques.



Niels Albert (BKPC-Powerplus) a annoncé lundi la fin de sa carrière professionnelle, à 28 ans, pour raisons médicales, victime de problèmes cardiaques. L'ancien double champion du monde de cyclo-cross a appris la nouvelle mercredi soir.
"Très loin de ce que je pouvais imaginer, je dois mettre un terme à ma carrière en raison de problèmes médicaux", a expliqué Niels Albert, très ému, lisant une déclaration lundi à Louvain. "Lors d'un contrôle de routine, on a détecté un problème qui peut m'être fatal en cas d'efforts intenses. Cela peut aller jusqu'à un arrêt cardiaque. La seule option que les médecins de l'Université de Louvain m'ont donné est d'arrêter le sport de haut niveau parce qu'il n'y a pas de solution. C'est un coup très dur. Cela me fait très mal. Je n'ai que 28 ans. Mais durant mes 6 années de coureur professionnel, j'ai connu de très beaux moments comme deux titres de champion du monde, de moins bons aussi en restant presque une saison sans courir, mais j'étais persuadé que mes meilleurs années étaient encore à venir."
Niels Albert fut champion du monde en 2009 et 2012 avec entre les deux un titre de champion de Belgique en 2011. Il a aussi remporté le classement général de la Coupe du monde en 2013.
Niels Albert peut encore pratique le sport, mais comme loisir, plus en compétition. S'il avait connu des premiers soucis en stage il y a quelques semaines, Niels Albert ne s'était cependant jamais plaint de problèmes particuliers.

Hommage de la Ligue belge
La Ligue vélocipédique belge (RLVB) a rendu hommage lundi à Niels Albert, qui a annoncé lundi la fin de sa carrière professionnelle pour raisons médicales. "Sa brusque retraite en raison de problèmes cardiaques est une grande perte pour le cyclo-cross", a réagi la RLVB.
"Niels est un grand champion qui n'a malheureusement pas toujours été compris", a commenté Rudy De Bie, le sélectionneur national.
"C'est un grand champion qui quitte la compétition aujourd'hui", a ajouté Jos Smets, le directeur général de la RLVB. "Un grand travailler, un sportif de haut niveau pur sang, une personne droite et intègre".
La RLVB a concluant en saluant "le courage d'une telle décision. La santé prime avant tout. Nous lui souhaitons beaucoup de courage et de succès dans sa prochaine carrière."

http://www.lalibre.be/sports/omnisports/niels-albert-met-un-terme-a-sa-carriere-en-raison-de-problemes-cardiaques-5379fb243570102383cc0a4b




dimanche 18 mai 2014

Le décès de Vito Favero.

Le Cycliste italien Vito Favero est décédé dans la journée de vendredi à son domicile de Sarmede (Province de Trévise).

Il termina second du Tour 1958, précédé par le champion luxembourgeois Charly Gaul.

 
Vito Favero est un ancien coureur cycliste italien, né le à Sarmede (province de Trévise) et mort le [1] dans la même ville.

 

Vito Favero devient professionnel en 1956 et le reste jusqu'en 1962.
Il crée la surprise lors du Tour de France 1958, qu’il termine à la deuxième place, à seulement 3 minutes 10 du vainqueur Charly Gaul, alors qu’il n’était au départ qu’un gregario de Gastone Nencini dans l’équipe d’Italie dirigée par Alfredo Binda.
Il conquiert dans cette édition le Maillot Jaune à l’issue de l’étape pyrénéenne Pau-Luchon le 9 juillet, le conserve quatre jours, le perd sur les pentes du Mont Ventoux avant de le reconquérir pour le perdre définitivement dans le dernier contre-la-montre à Dijon la veille de l’arrivée.
Il revient l’année suivante et remporte une victoire d’étape à Namur. Il compte également à son palmarès deux étapes du Tour d’Italie (1957 et 1959) et deux étapes de Paris-Nice (1959). En 1958, il termine à la 4ème place du Championnat du Monde remporté par son coéquipier Ercole Baldini.

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour d'Italie

  • 1957 : 22e, vainqueur de la 8e étape
  • 1958 : 35e
  • 1959 : 20e, vainqueur de la 18e étape
  • 1960 : abandon
  • 1961 : abandon
  • 1962 : abandon

Tour de France

  • 1958 : 2e, détenteur du maillot jaune pendant 6 jours de la 14e à la 17e étape et de la 21e à la 22e étape
  • 1959 : abandon, vainqueur de la 2e étape
  • 1961 : abandon
source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vito_Favero

jeudi 15 mai 2014

Le Circuit des Boucles de la Seine.

Le Circuit des Boucles de la Seine était une épreuve cycliste sur route, créée en 1945. Disputée en région parisienne, elle fut courue pour la dernière fois en 1973.

 

Plus communément appelée Boucles de la Seine, cette course cycliste fut créée en 1945 par le journaliste Georges Pagnoud, avec l'aide de Albert Baker d'Isy, pour le compte du quotidien Ce Soir. Ce journal du soir "grand public", dirigé par les écrivains Louis Aragon et Jean-Richard Bloch tentait là sa première expérience d'organisateur d'épreuves cyclistes. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, les sportifs avaient hâte de voir relancer des compétitions cyclistes dont beaucoup ne furent pas organisées pendant l'Occupation allemande. Certains journaux, organisateurs traditionnels de compétitions cyclistes furent interdits de publication après la Libération de la France. Ce soir, financé par le Parti communiste français se lançait dans l'aventure, qu'il poursuivait l'année suivante en créant la Ronde de France.
À partir de 1948, L'Humanité et L'Humanité Dimanche se joignaient à Ce soir dans l'organisation des Boucles de la Seine. Ils demeurèrent seuls après la disparition du quotidien du soir en 1953. C'était plus particulièrement l'hebdomadaire du dimanche matin qui assumait la logistique de la course.
La course connait une fin d'existence chaotique. Non organisée en 1968, elle était annulée en 1972. Perdant sa place de dernière classique disputée avant le Tour de France, elle fut disputée en 1973 à l'automne, désorientant public et coureurs. L'Humanité Dimanche renonçait alors à l'organiser. Plusieurs autres paramètres intervenaient dans cette décision :
  • les contraintes financières pesant sur le journal restreignaient cette forme coûteuse de promotion du journal.
  • les difficultés d'obtenir les autorisations nécessaires pour disposer de routes dans une région à forte circulation automobile étaient une contrainte qui faisait et avait fait disparaître la plupart des autres courses.
  • la vocation nationale du journal, comme son lectorat, limitait un investissement régional plus fort.
PALMARES DES BOUCLES DE LA SEINE
Louis Gauthier
1945

Louis Caput
1946

Louison Bobet
1947

Urbain Caffi
1948

Robert Dorgebray
1949

Maurice Diot
1950

Attilio Redolfi
1951

Maurice Quentin
1952

Amand Audaire
1953

Robert Varnajo
1954

Albert Bouvet
1955

René Privat
1956

Jacques Dupont
1957

Joseph Groussard
1958-1961-1962

Roger Hassenforder
1959

Marcel Rohrbach
1960
 épreuve non disputée en 1963
Jean Anastasi
1964

Louis Rostollan
1965

Jean Louis Bodin
1966

Anatole Novak
1967
 épreuve non organisée en 1968
Bernard Guyot
1969


Jean Pierre Genet
1970

Gerard Moneyron
1971
épreuve non organisée en 1972
Robert Mintkiewicz
1973
Photos: