jeudi 27 février 2014

Froome vainqueur du Tour d’Oman comme l’an dernier.

 
 
Comme en 2013, l’année de sa première victoire dans le Tour de France, le Britannique Christopher Froome (Sky) a démarré de manière idéale sa saison en remportant le Tour d’Oman, dimanche, à Matrah Corniche et signe un excellent début de saison.
Le vainqueur du dernier Tour de France, très souriant sur la ligne, a qualifié sa semaine omanaise de «début de saison parfait».
«Ce succès récompense un hiver très sérieux fait de repos et de séances d’entraînement en Afrique du Sud. On ne s’est pas trompé durant la préparation. La saison est bien lancée», a déclaré «Froomey».
Froome devance au classement général final l’Américain Tejay Van Garderen et le Colombien Rigoberto Uran.
En battant samedi le record de vitesse de l’ascension de la Montagne Verte (meilleur temps détenu depuis 2013 par l’Espagnol Joachim Rodriguez), le Britannique s’est aussi rassuré sur sa condition.
«Mon état de forme est similaire à celui de l’an passé à pareille époque, si ce n’est meilleur. Je ne dois pas me relâcher car j’ai pu observer cette semaine que d’autres coureurs progressent», a encore expliqué Froome, en pensant certainement à Tejay Van Garderen.
Deuxième au général à 26 secondes, le coureur de la formation BMC n’est «pas surpris» par sa performance.
«Même si je me sentais en forme, je ne savais pas trop où me situer par rapport à la concurrence. Je suis désormais rassuré. Ce résultat fantastique me donne confiance et surtout envie de bosser encore plus dur pour arriver en parfaite condition en juillet», s’est réjoui Van Garderen.
La sixième et dernière étape du tour d’Oman est revenu à un autre homme fort de ce début d’année: André Greipel (Lotto) qui a pris le meilleur, au sprint, sur le Français Nacer Bouhanni et l’Irlandais Sam Bennett. Le champion d’Allemagne signe ainsi sa troisième victoire cette semaine, et la sixième depuis le début de la saison.
«Ma constance me ravit, mais c’est surtout la manière dont l’équipe travaille en me faisant une confiance aveugle qui me satisfait le plus», s’est félicité Greipel.
AFP


Palmarès du Tour d'Oman:
 
 
 

mercredi 26 février 2014

Tour d'Algarve : Michal Kwiatkowski remporte la victoire !!

 
 
Le Polonais Michal Kwiatkowski (Omega Pharma) s'impose, ce dimanche, dans le Tour d'Algarve 2014 au terme d'une 5eme et dernière étape remportée au sprint par son coéquipier Mark Cavendish. L'Espagnol Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) termine deuxième du Général pour son début de saison. Kwiatkowski s’était hissé en tête du Général après sa victoire en solitaire dès la 2eme étape. Le coureur d’Omega Pharma avait creusé l’écart avec ses poursuivants à l’issue du contre-la-montre individuel de la 3eme manche.

Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) s’était, pour sa part, imposé lors de l'étape reine, samedi, avec une arrivée au sommet du Alto do Malhao. L'Espagnol, vainqueur en Algarve en 2009 et 2010, termine à 19 secondes de Kwiatkowski. Le Portugais Rui Costa (Lampre-Merida) est 3eme à 32 secondes.

http://www.franceinfo.fr/cyclisme/tour-d-algarve-contador-derriere-kwiatkowski-1329327-2014-02-23

Palmarès du Tour d'Algarve:
 

mardi 25 février 2014

Triplé pour Valverde à la Ruta del Sol !!

 
 
Pour la troisième année consécutive, le Tour d'Andalousie, autrement appelé Ruta del Sol, a été remporté par l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar). En tête depuis le premier jour, l'ancien vainqueur de la Vuelta a conservé le maillot de leader jusqu'au bout de la quatrième et dernière étape remportée dimanche à Fuengirola par le jeune sprinteur de l'équipe Belkin Moreno Hofland, 22 ans. Passé près de la victoire samedi, le Néerlandais a devancé sur la ligne l'Allemand Nikias Arndt (Giant-Shimano), 22 ans lui aussi. Tom Dumoulin, coéquipier de Arndt, a été le dernier échappé repris après être sorti avec notamment Laurens Ten Dam (Belkin) et Jakob Fuglsang (Astana).


http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Triple-pour-valverde/444164

Palmarès de la Ruta del Sol:
 
 
 

lundi 24 février 2014

Tour du Haut-Var : le Colombien Carlos Betancur l'emporte.

 
 

 

 

Le Colombien Carlos Betancur (AG2R La Mondiale) a remporté dimanche le 46e Tour du Haut-Var cycliste.

Il devance, au classement général final, son coéquipier français Samuel Dumoulin et le Français Amaël Moinard (BMC Racing Team). 
Moinard a remporté la seconde étape, disputée autour de Draguignan (Var) sur 203,4 km, en devançant Betancur au sprint. Le Français Emilien Viennet (FDJ.fr) prend la troisième place à dix secondes.


Palmarès Du Tour du Haut-Var:
 
 
 
 
 
 

 


 

dimanche 23 février 2014

Le Colombien José Serpa s'impose au Trophée Laigueglia.


Le coureur de la formation Lampre José Serpa a remporté le Trophée Laigueglia, course d’un jour qui se dispute chaque année autour de la ville de Laigueglia.

Durant les 181 km de course, les coureurs ont dû se farcir quatre cols. Dans le dernier de celui-ci Serpa et Sinkewitz ont attaqué et se sont détachés pour se disputer la victoire finale.
Et c’est le Colombien qui s’est imposé. Il est le premier sud-amércain à remporter cette épreuve.
L’échapée du jour était composé de Chalapud, Petilli, Songezo Jim et Laborie, mais ils ont été repris par le peloton à 50 km de l’arrivée.

http://www.sudinfo.be/941857/article/sports/cyclisme/2014-02-21/le-colombien-jose-serpa-s-impose-au-trophee-laigueglia

Palmarès du Trophée de Laigueglia:
 
 
 

mercredi 19 février 2014

Le cycliste Kristof Goddaert décède dans un accident à l'entraînement.



Le cycliste Kristof Goddaert, 27 ans, a perdu la vie de manière tragique ce mardi, ont annoncé plusieurs médias belges. Le coureur de la formation IAM Cycling a chuté durant un entraînement à Anvers, près de la Straatsburgdok, et a ensuite été percuté par un bus.
L'accident est survenu sur la Straatsburgdok-Noordkaai. Un bus de la ligne 650 était, selon la société de transport De Lijn, en chemin entre le dépôt et l'arrêt de la Noorderlaan. Juste devant la discothèque 'Noxx', un cycliste qui roulait dans la même direction a chuté. Sa roue avant s'est peut-être retrouvée dans les anciennes voies ferrées qui traversent la chaussée. Le chauffeur ne pouvait plus l'éviter et Goddaert est mort sur le coup.
Goddaert est devenu professionnel en 2008 au sein de la formation Topsport-Vlaanderen. Ensuite, il a roulé pour AG2R. Depuis l'an passé, il défendait les couleurs de la formation suisse IAM Cycling. Goddaert a décroché une victoire professionnelle dans sa carrière, la troisième étape du Tour de Wallonie 2010.
En 2012, il a pris, au sprint, la deuxième place du championnat de Belgique de Geel, remporté par Tom Boonen. Trois ans plus tôt, il avait pris la troisième place du National, derrière Boonen et Gilbert. En 2009, il avait terminé troisième de Paris-Bruxelles, et neuvième de Paris-Tours en 2008.

Jean-Pierre Heynderickx : "Je n'ai pas de mots"

Lorsque Frederik Nolf est décédé dans son sommeil durant le Tour du Qatar en 2009, il partageait sa chambre avec son équipier de la formation Topsport Vlaanderen Kristof Goddaert, le cycliste de 27 ans décédé ce mardi dans un tragique accident à Anvers pendant son entraînement. Le directeur sportif Jean-Pierre Heynderickx avait découvert le corps sans vie de Nolf dans sa chambre d'hôtel lorsqu'il vint le matin réveiller ses coureurs et avait ordonné à Goddaert de quitter la chambre.
"Ce sont des images qui reviennent à présent", soupire Jean-Pierre Heynderickx, qui accompagne la formation Lotto-Belisol sur la Ruta del Sol, dont le départ aura lieu mercredi.
"J'avais entendu quelque chose en début d'après-midi, mais il n'y avait aucune certitude qu'il s'agissait de Kristof Goddaert. Plus tard dans la journée, nous avons reçu l'effroyable nouvelle que Goddaert était décédé suite à un tragique accident de la route. J'ai déjà eu sa famille en ligne. Je me demande pourquoi c'est arrivé. La nouvelle se répand désormais comme un traînée de poudre. Les coureurs se regardent les uns les autres. C'est tragique, et je n'ai vraiment pas de mots pour m'exprimer."
 
Belga

http://www.rtbf.be/sport/cyclisme/detail_le-cycliste-kristof-goddaert-decede-dans-un-accident-a-l-entrainement?id=8204281

 
 
 

dimanche 16 février 2014

Le britannique Stephen Cummings vainqueur du Tour Med 2014.

 
 
Le Britannique Stephen Cummings (BMC Racing Team) a remporté dimanche le 41e Tour Méditerranéen cycliste en devançant au classement général final le Français Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) et l'Autrichien Riccardo Zoidl (Trek Factory Racing).

Comme l'an dernier, le Français Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) a remporté en solitaire la 5e et dernière étape, disputée sur 192,7 km
entre Bandol (Var) et le sommet du Mont Faron à Toulon, devant l'Argentin Eduardo Sepulveda, deuxième à 5 secondes.

Au classement général, c'est le Britannique Stephen Cummings (BMC Racing Team) qui remporte le 41e Tour Méditerranéen cycliste en devançant au  Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale) et l'Autrichien Riccardo Zoidl (Trek Factory Racing).

http://cote-d-azur.france3.fr/2014/02/16/le-britannique-stephen-cummings-vainqueur-du-tour-med-2014-416603.html

Palmarès du Tour Med
 
 
 

samedi 15 février 2014

Niki Terpstra remporte le Tour du Qatar

 
 
 
 Vainqueur de la première étape du Tour du Qatar au terme d'une échappée victorieuse, Niki Terpstra n'a pas faibli et a conservé la tête du classement général du début à la fin. Le coureur néerlandais de la formation Omega Pharma - Quick-Step remporte ainsi sa première course par étapes de sa carrière. Il conclut de la meilleure des manières le carton plein réalisé par son équipe cette semaine.
"J'ai enfin réussi!", a déclaré Niki Terpstra à l'arrivée."Je suis très heureux de cette victoire car c'était stressant pour moi. Avec le vent dans le désert, c'était difficile. J'étais si heureux aujourd'hui quand j'ai franchi la ligne! Pour moi, c'est important parce que c'est la première fois de ma carrière que je gagne une course par étapes. J'étais déjà sur le podium de l'Eneco Tour, des Trois Jours de La Panne, et d'autres courses mais c'est une nouvelle expérience et j'ai beaucoup appris cette semaine. Après ma victoire sur la première étape, je devais suivre les gars. Ils sont restés aussi calmes que possible et j'ai vraiment été soutenu par une grande équipe. Tout le monde était au top et vous pouvez d'ailleurs le voir dans le classement général final, les maillots et les victoires d'étape. En ce qui me concerne, ma forme est bonne mais pas encore au sommet. Mes principaux objectifs sont en avril et c'est là que je dois être dans les meilleures conditions possibles pour soutenir Tom Boonen, notre leader pour les classiques. Concernant la suite du programme, je vais aller à Oman. C'est une autre course et je vais essayer de soutenir au mieux mes équipiers et leur rendre la pareille."
 

http://100pour100-velo.com/dernieres-infos-20-5112-niki-terpstra-j-ai-enfin-reussi.html

Palmarès du Tour du Qatar
 
 
 

vendredi 14 février 2014

14 février 2004, le Pirate disparaît…

 
 

Tous les amoureux du monde entier fêtaient la Saint-Valentin quand, il y a exactement dix ans, Marco Pantani fut découvert, en début de soirée, mort, dans la station balnéaire de Rimini, par le concierge-portier de la résidence hôtelière Le Rose dans la chambre que l’ancien champion occupait depuis cinq jours.
Pantani, retrouvé torse nu, le visage tuméfié, le corps marqué, s’était éteint seul, tué par la cocaïne qu’on retrouva en grande quantité dans son estomac et dans sa bouche. Les enquêteurs estimèrent que le Pirate, dépressif, torturé, égaré depuis des années, était devenu fou, le cerveau empoisonné par la coke, et avait renversé et brisé le mobilier de la modeste chambre où sa vie avait trouvé son dramatique épilogue.
Un constat, comme celui d’un éventuel suicide, que réfute toujours sa famille, laquelle compte sur un nouvel avocat, Me Antonio De Rencis, qui est aussi celui d’Antonio Conte, l’entraîneur de la Juventus de Turin. Cette grosse pointure du barreau veut faire rouvrir le dossier qu’il estime incomplet et rempli d’incohérences. Il lui faut toutefois présenter un fait nouveau pour espérer relancer l’enquête. Dix ans après le décès de son fils, la mère de Pantani pense toujours que son fils a été assassiné et n’est pas mort d’overdose.
Pantani n’avait pas accepté d’être rejeté, pensait-il, par le milieu cycliste qui, le 5 juin 1999, moins d’un an après son doublé Tour d’Italie-Tour de France, l’avait exclu du Giro pour un contrôle hématocrite supérieur à la norme (51,9 au lieu de 50). À l’époque, onze mois après l’Affaire Festina, la détection de l’EPO était impossible et seul ce taux de 50 % jouait les garde-fous.
Pantani, pur produit d’une époque dont on sait désormais combien elle fut trouble et gangrenée par le dopage, ne se remit jamais de cette exclusion à Madonna di Campiglio. Sa descente aux enfers fut courte et chahutée, interrompue ou relancée par ses tentatives de retour et ses nombreuses démêlées judiciaires. Le vainqueur du Giro et du Tour 1998 venait aussi d’être quitté quelques mois plus tôt par sa compagne danoise, Cristina Jonsson, lasse de ses errements répétés.
Dix ans après sa disparition, sur les routes qu’empruntent les courses italiennes, dans le cœur des tifosi, Marco Pantani vit toujours, béatifié depuis des années. À Cesenatico, la ville où il est né et a toujours vécu, trois endroits attirent quotidiennement une foule, considérable en été.
D’abord, le cimetière communal, où le grimpeur repose dans le caveau familial. C’est là que vingt mille personnes, mais quasi aucune personnalité du cyclisme, l’avaient accompagné lors de son enterrement, le mercredi 18 février 2004. Ensuite, le musée qui porte son nom, dans l’ancienne gare, où sont exposés ses vélos, ses maillots, des reliques diverses, et ses peintures, car il peignait à l’occasion. Enfin, sur le front de mer, sa statue de bronze qui l’a figé pour l’éternité comme on l’a connu, passant à l’attaque

http://www.dhnet.be/sports/cyclisme/14-fevrier-2004-le-pirate-disparait-52fd2ade3570516ba0bad51e

 
 
 
 

lundi 10 février 2014

Etoile de Bessèges : Tobias Ludvigsson remporte la 44e édition.

 
 
En remportant le contre-la-montre de 10,7 kilomètres, disputé entre Alès et Alès Ermitage ce dimanche, le Suédois de la Giant Shimano, Tobias Ludvigsson, s'empare du maillot corail de leader détenu depuis la première étape, mercredi, par le Belge Sander Helven (Topsport Vlaanderen-Baloise).
Il décroche ainsi la 44e édition de l'Etoile de Bessèges. Jérôme Coppel (Cofidis), deuxième du CLM à quatre seconde du vainqueur, s'empare de la deuxième place du général et d'un podium complété par un autre coureur de la Giant, John Degenkolb.
Sander Helven, Nacer Bouhanni (FDJ), Bryan Coquard (Europcar), deux fois, et donc Tobias Ludvigsson sont les quatre vainqueurs d'étapes de cette Etoile 2014.

http://www.lamarseillaise.fr/sports/flash/26498-etoile-de-besseges-tobias-ludvigsson-remporte-la-44e-edition


Palmarès de l'épreuve:


http://cyclopassion.blogspot.fr/2013/02/letoile-de-besseges-1971-2013.html

 
 

vendredi 7 février 2014

Décès d'Emile Guerinel à 84 ans.

 
 

Emile Guérinel, professionnel du cyclisme dans les années 1950, s’est éteint dimanche, à l’âge de 84 ans.

Émile Guérinel est né à Romagné et a été professionnel durant huit saisons, de 1952 à 1959, successivement chez Alcyon-Dunlop et Peugeot-BP-Dunlop. Il est décédé, dimanche 2 février, à l’âge de 84 ans.
Double vainqueur du Tour d’Armorique (1953 et 1958) et du Grand Prix de Plouay (1951 et 1952), il participa à deux reprises au Tour de France, dont celui de 1954 (65e au général).

Un passionné

A Fougères, il était connu pour ses exploits sportifs. Il faisait parti du Cyclo-club fougerais, ancêtre du COCF (Club olympique cycliste de Fougères). Puis, quand il a arrêté le vélo, il est devenu moniteur d’auto-école.
Pour Jean-Louis Piette, l'un des responsables du COCF, « c’était un passionné de cyclisme, un battant sur le vélo. Surtout quand on est un ‘’petit’’ professionnel, c’est parfois difficile de se faire une place parmi les grands ». Jean-Louis Piette l’a connu enfant. « Mon père le suivait partout. À l’époque, avec tous les gamins fougerais, on ne voyait que par ces gars-là ! »
 
 

Palmarès

1949
3e du Circuit des Trois Provinces (ex-æquo avec René Ponzo)
1951
Grand Prix de Plouay
Prix d'Hennebont
3e du Circuit de la Côte d'Émeraude
1952
Grand Prix de Plouay
1953
Grand Prix du Libre Poitou
Circuit de l'Armorique
G.P. de la Trinité-Porhoët
2e de Paris-Camembert
1954
4e étape du Circuit des Ardennes
3e du Circuit des Ardennes
1955
1re et 2e étapes du Tour de la Manche
2e du Grand Prix du Pneumatique
1958
Circuit de l'Armorique
Critérium de Saint-Georges-de-Chesné

Résultats sur le Tour de France



sources:
http://www.ouest-france.fr/necrologie-deces-du-cycliste-fougerais-emile-guerinel-1904791

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Gu%C3%A9rinel

mercredi 5 février 2014

Grand Prix de la côte étrusque (1996-2014).

 
Le Grand Prix de la côte étrusque, en italien Gran Premio Costa degli Etruschi, est une course cycliste italienne créée en 1996 qui se déroule le long de la côte des Étrusques. Elle fait partie de l'UCI Europe Tour.
 
 
PALMARES:
 
Fabrizio Guidi
1996

Biagio Conte
1997

Mario Cipollini
1998-2000

Endrio Leoni
1999

Fabio Sacchi
2001

Yuri Metlushenko (Ukr)
2002-2004

Jaan Kirsipuu (Est)
2003

Alessandro Petacchi
2005-2006-2007-2009-2010

Gabriele Balducci
2008

Elia Viviani
2011-2012

Michele Scarponi
2013

Simone Ponzi
2014
 
 
 
Photos:

lundi 3 février 2014

Grand Prix d'ouverture La Marseillaise (1980-2014).

 
 
Le Grand Prix d'ouverture La Marseillaise est une course cycliste française disputée chaque année dans le département des Bouches-du-Rhône. Créée en 1980 et appelée simplement La Marseillaise jusqu'en 1991, elle fait partie de l'UCI Europe Tour en 2005, dans la catégorie 1.1.
Disputée le dimanche de la dernière semaine de janvier, cinq jours avant le départ de l'Étoile de Bessèges dont il était autrefois une étape, le GP La Marseillaise est la première course du calendrier européen.
Depuis 2010, l'épreuve fait partie de la Coupe de France de cyclisme, dont elle est la manche d'ouverture.

Les Vainqueurs:
 
Léo Van Vliet (Ned)
1980

Jan Bogaert (Bel)
1981

Bernard Hinault
1982

Jan Raas (Ned)
1983
 

Eddy Planckaert (Bel)
1984-1986

Charly Mottet
1985

Johnny Weltz (Dan)
 1987

Ad Wijnands (Ned)
1988

Thierry Claveyrolat
1989

Etienne De Wilde (Bel)
1990

Edwig Van Hooydonck (Bel)
1991-1992

Didier Rous
1993

Gilles Delion
1994

Stéphane Hennebert (Bel)
1995

Fabiano Fontanelli (Ita)
1996

Richard Virenque
1997

Marco Saligari (Ita)
1998

Frank Vandenbroucke (Bel)
1999

Emmanuel Magnien
2000

Jakob Piil (Dan)
2001

Xavier Jan
2002

Ludo Dierckxsens (Bel)
2003

Baden Cooke (Aus)
2004-2006

Nicki Sorensen (Dan)
2005

Jeremy Hunt (Gbr)
2007

Hervé Duclos-Lassalle
2008

Remi Pauriol
2009

Jonathan Hivert
2010

Jéremy Roy
2011

Samuel Dumoulin
2012

Justin Jules
2013

Kenneth Vanbilsen (Bel)
2014
 
 
Source: