mercredi 31 juillet 2013

Cleto Maule, ancien champion cycliste italien est décédé.

 
 
Cleto Maule, est décédé à l'âge de 82 ans par noyade sur son lieu de vacance à Punta Marana (Olbia) en Sardaigne.

Cleto Maule (né le 14 mars 1931 à Gambellara, dans la province de Vicence en Vénétie et mort le 28 juillet 2013 à Punta Marana (Olbia) en Sardaigne) est un coureur cycliste italien. Professionnel de 1955 à 1960, il a notamment remporté le Tour de Lombardie et Milan-Turin en 1955 et une étape du Tour d'Italie 1956.

Equipes:


Palmarès

Résultats sur les grands tours

 

Tour d'Italie

Tour d'Espagne

 source:
 
photos:
 

samedi 27 juillet 2013

Tony Gallopin, remporte la Clasica San Sebastian.

 
Superbe victoire pour Tony Galoppin en Espagne...
 


C’est la plus belle victoire de sa carrière. A 25 ans, Tony Gallopin a remporté samedi la Clasica San Sebastian. Le coureur de la formation RadioShack a devancé des coureurs de la trempe d’Alejandro Valverde (Movistar) et Roman Kreuziger (Saxo-Tonkoff).
Gallopin était échappé en compagnie dans un groupe également constitué de Nicolas Roche (Saxo-Tinkoff) et Mikel Nieve (Euskaltel). Natif de Dourdan, le jeune français est également le neuveu d’Alain Gallopin, directeur sportif de l’équipe… RadioShack. Tony Gallopin vient de boucler le Tour de France dans un rôle d’équipier à la 58e place finale au classement général.
Sa victoire du jour a été saluée par sa compagne Marion Rousse, également cycliste professionnel.
 
 
Palmarès de la Classica San Sébastian
 
 
 


 
 

jeudi 25 juillet 2013

Markus Fothen met un terme à sa carrière.

 
Markus Fothen a mis un terme à sa carrière hier, sur le Tour de Neuss, remporté par André Greipel. Le digne héritier de Jan Ullrich n’aura pas eu la même carrière que son prédécesseur. Car l’Allemand s’est tout simplement perdu en chemin. Après sa victoire sur la Ronde l’Isard en 2002, il devient champion d’Allemagne espoir du contre-la-montre. Puis il réitère sa performance l’année suivante en y ajoutant les titres de champion du monde et d’Europe du chrono, toujours chez les espoirs. Il signe alors chez Gerolsteiner en 2004 où il signera une prometteuse 12e place sur le Giro en 2005 avant de termine deuxième meilleur jeune sur le Tour en 2006. Mais Fothen ne réussit pas à confirmer et sombre peu à peu avec son équipe malgré quelques victoires sur le Tour de Romandie et le Tour de Suisse. En 2009, il arrive chez Milram et sombre complètement. « Les année Milram furent les pires, assure-t-il au journal NGZ. La prochaine course était tout le temps la plus importante et il n’y avait jamais de temps de récupération et pour les entraînements spécifiques. » Markus Fothen ne supporte plus la pression et après deux années chez Milram il signe chez Team NSP en 2011. Sa troisième place au Tour de Grèce sera sa meilleure performance sur ses trois saisons.   
Markus Fothen n’a jamais pu confirmer tout le potentiel placé en lui. Hier, il a terminé sa carrière dans un anonymat presque total sur le Tour de Neuss, sa ville natale. Pas sûr qu’on se souvienne de lui dans quelques années.
 
Markus Fothen, né le 9 septembre 1981 à Neuss, est un coureur cycliste allemand. Professionnel depuis 2004, il a débuté sa carrière au sein de l'équipe allemande Gerolsteiner. En 2009, il rejoint la Team Milram, suite à l'arrêt de la Gerolsteiner. Et suite également à l'arrêt de Milram, il court pour l'équipe NSP-Ghost depuis 2011.
 
 

 

Biographie

En 2001, Markus Fothen participe aux championnats du monde à Lisbonne au Portugal. Il y prend la septième place du contre-la-montre des moins de 23 ans. Après avoir été champion d'Allemagne du contre-la-montre espoirs, il y participe à nouveau en 2002, à Zolder en Belgique, et se hisse à la cinquième place. En 2003, il remporte les titres de champion d'Allemagne du contre-la-montre espoirs et de la course de côte, de champion d'Europe et de champion du monde du contre-la-montre espoirs.
Il devient coureur professionnel en 2004 dans l'équipe allemande Gerolsteiner. Son frère Thomas l'y rejoint en 2006. En 2004, il gagne le Grand Prix de la Forêt-Noire. L'année suivante, il se classe douzième du Tour d'Italie, son premier grand tour. En 2006, il est 15e du Tour de France tandis que l'année suivante, il se classe deuxième d'une étape arrivant à Castelsarrasin.
En 2008, l'équipe Gerolsteiner disparaît. Les frères Fothen rejoignent l'équipe Team Milram, en compagnie d'autres coureurs de Gerolsteiner.
Markus Fothen débute la saison 2010 en prenant la dixième place du Tour Down Under. Fin 2010, faute de proposition de contrat à la suite de la dissolution de l'équipe Milram, il envisage de redescendre en amateur et reprendre la porcherie de ses parents, dans la région de Neuss à l'ouest de la Rhur. À la fin du mois de février 2011, il rejoint en compagnie de son frère Thomas l'équipe continentale NSP-Ghost.
Il ne parvient plus alors à retrouver son niveau des années 2005 à 2008.
 
 

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Italie

Tour d'Espagne

 
source:

Le Tour de Wallonie.


Le Tour de Wallonie est une course cycliste par étapes belge disputée en Région wallonne. Créée en 1974, il s'est appelé alternativement Tour du Hainaut occidental (1974, 1977 à 1979, 1982 à 1989), Tour du Hainaut (1976, 1990 à 1993), Trois jours de Péruwelz (1975), Quatre jours du Hainaut occidental (1980), puis Tour des Régions wallonnes en 1994 et 1995. En 1996, il s'est ouvert aux professionnels et est devenu le Tour de la Région wallonne. En 2007, il a pris le nom de Tour de Wallonie.
Depuis 2005, il fait partie de l'UCI Europe Tour en catégorie 2.HC.


Palmarès du Tour de Wallonie depuis 1996
Thomas Fleischer (All)
1996

Thierry Marichal
1997

Frank Vandenbroucke
1998

Mickael Kyneb (Dan)
1999

Axel Merckx
2000

Glenn D'Hollander
2001

Paolo Bettini (Ita)
2002

Julian Dean (NZL)
2003

Gerben Löwik (Ned)
2004

Luca Celli (Ita)
2005

Fabrizio Guidi (Ita)
2006

Borut Bozic (Slo)
2007

Serguei Ivanov (Rus)
2008

Julien El Farès (Fra)
2009

Russell Downing (Gbr)
2010

Greg Van Avermaet
2011-2013

Giacomo Nizzolo (Ita)
2012
2014 Gianni Meersman
source:
photos:

mardi 23 juillet 2013

Stuart O'Grady raccroche le vélo.

 
 
Vainqueur de Paris-Roubaix en 2007, O'Grady a décroché quatre médailles olympiques sur piste aux JO entre 1992 et 2004.


L'Australien Stuart O'Grady a annoncé lundi qu'il mettait un terme, à près de 40 ans, à sa carrière de coureur professionnel avec effet immédiat, au lendemain de sa 17e participation au Tour de France et du 15e qu'il a terminé.
"J'ai toujours voulu que ma carrière se termine par quelque chose de vraiment spécial et le Tour de France l'a été cette année", a déclaré O'Grady qui a égalé cette année le record de l'Américain George Hincapie, qui a participé lui aussi à dix-sept reprises à la Grande Boucle (de 1996 à 2012).
"Je suis vraiment fier de ce que nous avons accompli. Gagner une étape et monter sur le podium avec tous mes coéquipiers après le chrono par équipes à Nice était un rêve en cette fin de carrière", a ajouté le coureur de la formation Orica-GreenEdge, victorieuse du contre-la-montre par équipes de Nice (4e étape).
Vainqueur de Paris-Roubaix en 2007, O'Grady a décroché quatre médailles olympiques sur piste aux JO entre 1992 et 2004.
Avant le Tour 2013 qu'il a terminé à la 161e place, l'Australien avait déclaré vouloir raccrocher le vélo après la prochaine édition, en juillet 2014, ce qui lui aurait permis de détenir seul le record des participations.
"Je me suis rendu compte qu'il y a des choses dans ma vie auxquelles je veux donner la priorité. Ma famille m'a aidé à prendre cette décision. J'en suis à ma 23e année de haut niveau, 19 ans en tant que coureur cycliste professionnel, il est donc temps de passer à autre chose", a poursuivi l'Australien.
Depuis ses débuts professionnels en 1995, O'Grady a porté les maillots des équipes GAN (puis Crédit Agricole) jusqu'en 2003, Cofidis les deux années suivantes, CSC (devenue Saxo Bank) de 2006 à 2010, Leopard en 2011 et enfin Orica-GreenEdge à partir de 2012.
Le natif d'Adelaide doit fêter son 40e anniversaire le 6 août prochain.
Dans le Tour de France, il a remporté deux étapes, l'une en 1998 (Grenoble) l'autre en 2004 (Chartres). Il a porté aussi le maillot jaune à plusieurs reprises, tant en 1998 (3 jours) qu'en 2001 (six jours).
 
 
Stuart O'Grady (né le 6 août 1973 à Adélaïde) est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe Orica-GreenEDGE. Il est professionnel depuis 1995.
 

Palmarès, résultats et distinctions

Palmarès sur piste

Jeux olympiques

Barcelone 1992
médaille d'argent, Jeux olympiques Médaillé d'argent de la poursuite par équipes
Atlanta 1996
médaille de bronze, Jeux olympiques Médaillé de bronze de la poursuite par équipes
médaille de bronze, Jeux olympiques Médaillé de bronze de la course aux points
Athènes 2004
médaille d'or, Jeux olympiques Champion olympique de l'américaine (avec Graeme Brown)

Championnats du monde

1993
Arc en ciel.png Champion du monde de poursuite par équipes
1995
Arc en ciel.png Champion du monde de poursuite par équipes
Médaillé de bronze de la poursuite individuelle

Jeux du Commonwealth

1994
Médaillé d'or de la poursuite par équipes
Médaillé d'or du scratch

Palmarès sur route

 

 

 
 

Résultats sur les grands tours

 

Tour de France
Tour d'Italie
Tour d'Espagne

Distinctions

  • Trophée Sir Hubert Opperman en 1998 et 2001
  • Cycliste sur route australien de l'année en 1998, 2001 et 2004
source:
 
photos: