jeudi 28 février 2013

FESTINA (1990-2001).

 
L'équipe cycliste Festina était une formation de cyclisme professionnel sur route, sponsorisée par le fabricant de montres Festina.

Historique

En 1989, Festina Lotus S.A. devient co-sponsor d'une équipe cycliste espagnole, Lotus - Zahor. Lotus est en fait la marque espagnole du fabricant de montres Festina. L'année suivante, l'équipe devient Lotus - Festina. Elle gardera longtemps cette double appellation : Lotus pour les courses espagnoles et Festina pour le reste du monde.
En 1991, l'équipe embauche le coureur portugais Acácio da Silva. Il sera rejoint l'année suivante, par un jeune stagiaire espagnol, Abraham Olano. À la fin de 1991, l'équipe embauche l'Irlandais Sean Kelly qui venait de remporter le Tour de Lombardie.
En 1992, Kelly, à l'âge de 36 ans, gagne Milan-San Remo devant l'ancien champion du monde Moreno Argentin. L'équipe participe à son premier Tour de France.
 
En 1993, l'équipe change de nationalité et devient andorrane. Elle embauche de grands coureurs, comme le Hollandais Steven Rooks. Elle se francise également, avec l'arrivée du directeur sportif Bruno Roussel et de nombreux coureurs parmi lesquels Richard Virenque, Pascal Lino ou Thierry Marie. Mais ce n'est qu'en 1994 que l'équipe devient vraiment française. Bruno Roussel monte en grade. Et de nombreux coureurs français viennent renforcer l'effectif, parmi lesquels Luc Leblanc, qui remportera cette année-là le titre de Champion du monde.
Les années qui suivront seront celles de la « Virenquemania » et permettront à Festina de se forger une forte notoriété auprès du grand public. Ainsi, Virenque remporte-t-il le titre de meilleur grimpeur du Tour de France 4 fois de suite entre 1994 à 1997, et termine sur le podium en 1996 et 1997. Quant à l'équipe, elle remporte le « classement par équipes » en 1994 et 1996.
En 1997, Laurent Brochard devient à son tour Champion du monde.
En 1998, l'équipe Festina est réputée « la plus forte du monde »[réf. nécessaire], avec le renfort de la star suisse Alex Zülle. Mais en plein Tour de France, l'équipe se trouve au cœur d'une des plus grosses affaires de dopage de l'histoire du cyclisme, l’affaire Festina.
En 1999, suite à l'affaire, l'équipe change de visage (Virenque, Dufaux, Zulle et Roussel ne sont plus là).
En 2000, l'équipe brille à nouveau sur le Tour de France, grâce au jeune espoir espagnol Joseba Beloki, qui devance son leader Christophe Moreau sur la troisième marche du podium.
En 2001, alors que l'équipe Festina effectue sa dernière saison au sein du peloton professionnel, l'équipe remporte la Vuelta avec Ángel Casero, et Christophe Moreau porte le maillot jaune quelques jours sur le Tour de France.

 
Les coureurs de Festina (1990-2001):

Théo Akkermans (Ned)
1991-1992

Enrique Alonso
190 à 1992
 

Juan Arenas
1995-1996


Olivier Asmaker (Fra)
2000

Stephane Augé (Fra)
2000-2001

Jean Claude Bagot (Fra)
1994

Christophe Bassons (Fra)
1996 à 1998

Wladimir Belli (Ita)
1998-1999

Joseba Beloki
2000

Joseba Berrojalbiz
1990-1991

Jesus Blanco Villar
1990-1991

Falk Boden (All)
1993

Gianluca Bortolami (Ita)
1997-1998

Bruno Boscardin (Sui)
1995 à 1998

Gilles Bouvard (Fra)
1997

Florent Brard
Champion de France 2001

Florent Brard (Fra)
1999 à 2001
 

Laurent Brochard
Champion du Monde 1997

Laurent Brochard (Fra)
1995 à 1999

Manuel Carrera
1990

Angel Casero
2000-2001

Angel Casero
Champion d'Espagne 1999


Rafael Casero
2000-2001

Arunas Cepele (Lit)
1994
 
 
Vadim Chabalkine (URSS)
1991-1992


Pascal Chanteur (Fra)
2001

Jérôme Chiotti
Champion de France Cyclocross 1995

Jérôme Chiotti (Fra)
1995 à 1997

David Clinger (USA)
2000-2001

Carlos Da Cruz (Fra)
2001

Acacio Da Silva (Por)
1991 à 1993

Giuseppe Di Grande (Ita)
2000

Jean Philippe Dojwa (Fra)
1993

Andréa Dolci (Ita)
1999

Laurent Dufaux (Sui)
1995 à 1998

Martin Earley (Irl)
1993

Carlo Finco (Ita)
1993-1994

Andy Flickinger (Fra)
2000-2001
 
Romes Gainetdinov (Rus)
1991 à 1993

Carlos Galarreta
1990-1991

Félix Garcia Casas
1996 à 2001
 

Pedro Luis Garcia Velasco
1990-1991

Mauro Gianetti (Sui)
1992-1993

Ramon Gonzalez Arrieta
1990 à 1993

Stéphane Goubert (Fra)
1994 à 1996

Paytrice Halgand (Fra)
1995 à 1999

Jonathan Hall (Aus)
1998 à 2000

Tim Harris (Gbr)
1990

Tim Harris
Champion de Grande Bretagne 1989

Sascha Henrix (All)
2000

Jean Jacques Henry
1994-1995

Mathieu Hermans (Ned)
1991-1992

Carlos Hernandez
Champion d'Espagne 1990

Jaime Hernandez
1997 à 2001

Carlos Hernandez
1990 à 1992

Pascal Hervé (Fra)
1994 à 1999

Stephen Hodge (Aus)
1994 à 1996

Franz Hotz (Sui)
1999

Rolf Huser (Sui)
1999-2000

Gert Jakobs (Ned)
1993
 

Fabian Jeker (Sui)
1995 à 2000

Sean Kelly (Irl)
1992-1993
 
Andrey Kivilev (Kaz)
1998-1999
 

Michel Klinger (Sui)
2000-2001

Jans Koerts (Ned)
1993-1994

André Korff (All)
1998 à 2001
 
 

José Luis Laguia
1990

Francisco Lara
2001

Joona Laukka (Fin)
1995 à 1997

Thierry Laurent (Fra)
1997-1998

Luc Leblanc (Fra)
1994

Luc Leblanc
Champion du Monde 1994

Lylian Lebreton (Fra)
1996-1997

Laurent Lefèvre (Fra)
1997 à 1999
 

Roberto Lezaun
1994

Pascal Lino (Fra)
1993-1994
2000-2001

Laurent Madouas (Fra)
1999 à 2001

Emmanuel Magnien (Fra)
1996-1997
 

Harald Maier (Sui)
1993-1994

Youri Manouylov (Rus)
1991 à 1993

José Marques (Por)
1991-1992

Juan Ramon Marin Robleda
1990-1991

Yvan Martin (Fra)
1995-1996

Manuel Martinez Costa
1990 à 1993

Juan Tomas Martinez
1990 à 1992
Sébastien Médan (Fra)
1997-1998

Armin Meier (Sui)
1998

Lars Michaelsen (Dan)
1995-1996

Alexandre Moos (Sui)
1999

Christophe Moreau (Fra)
1995 à 2001

Angel Ocana
1990

Roberto Pagnin (Ita)
1991-1992

Emili Perez-Font (And)
1993

Luis Perez
2001

Xavier Perez-Font (And)
1993-1994

Luis Perez
1990 à 1993

Fernando Pinero
1990 à 1994

David Plaza
1994 à 1996
2000-2001

Santiago Portillo
1990-1991

Arnaud Prétot (Fra)
2001


Steffen Radochla (All)
2001
 

José Luis Rebollo
2001
 

Nicolas Reynaud (Fra)
2000-2001

Pascal Richard (Sui)
1992

Jean Cyril Robin (Fra)
1995-1996

Didier Rous (Fra)
1997 à 1999

Joseba Ruiz
1990-1991

Angel Sainz de la Maza
1999-2000

Ivan Sastre
2000-2001

Agustin Sebastia
1990 à 1992

Neil Stephens (Aus)
1997-1998

Luc Suykerbuyk (Ned)
1990 à 1992

Valerio Tebaldi (Ita)
1995 à 1997
 

Sven Teutenberg (All)
2001

Francisque Teyssier (Fra)
1993 à 1995

Roberto Torres
1990 à 1995

Roberto Torres
Maillot Lotus

José Ramon Uriarte
1998 à 1999

Juan Valbuena
1990 à 1993

Jos Van Aert (Ned)
1993

Jean Paul Van Poppel (Ned)

Dimiti Vassilitchentko (Rus)
1991-1992

Michel Vermote (Bel)
1993-1994

Juan Carlos Vicario
2001

Frédéric Vifian (Sui)
Stagiaire en 1995 & 1996
Richard Virenque
Maillot à pois de 1994 à 1997

Richard Virenque (Fra)
1993 à 1998
 

Thomas Wegmuller
Champion de Suisse 1992

Thomas Wegmüller (Sui)
1992-1993

Marcel Wüst (All)
1997 à 2001


Andrei Zoubov (Rus)
1991-1992
 

Alex Zülle (Sui)
1998
 
source:
 
photos: