mardi 23 avril 2013

Petacchi prend sa retraite.

 
Avec la retraite annoncée d’Alessandro Petacchi c’est une page de l’histoire qui se tourne. L’un des plus grands sprinters du XXIème siècle quitte les rangs du peloton professionnel et nous laisse en guise de consolation ces dernières paroles : «Après mes 200 victoires en carrière, je sens que j'arrive à un moment particulier de ma vie. J'ai besoin de trouver une nouvelle dimension et de dédier plus de temps à ma famille. Ces raisons m'ont conduit à arrêter ma carrière. Je veux dire "au revoir" aux supporters. Peut-être qu'un jour, j'aurai une chance de revenir dans ce monde qui m'a tant donné.»
L’Italien tire sa révérence après 19 années de carrière et un palmarès exceptionnel. Sur les grands tours, il aura amassé 48 victoires (22 sur le Giro, 20 sur la Vuelta et 6 sur le Tour de France) et remporté les classements par points des trois épreuves. En 2003, il devient le troisième coureur de l’histoire à gagner sur les trois grands tours la même année. Mais sa plus belle victoire reste certainement ce Milan-San Remo de 2007. Seule ombre de ce tableau idyllique, un contrôle positif au salbultamol en 2007 qui lui vaudra une suspension d’un an. Une affaire qui n’écornera pas tant que cela l’image du «sprinter-gentilhomme» qui glane un ultime vert sur les Champs-Elysées en 2010, malgré la présence de Mark Cavendish. 
L’année 2013 aura peut-être été celle de trop pour Petacchi qui avait prolongé son contrat avec l’équipe Lampre. A 39 ans, le champion n’est plus autant dominateur dans ces sprints massifs qu’il affectionne tant. Il prend tout de même une jolie deuxième place derrière le Français Nacer Bouhanni lors de la première étape de Paris-Nice. Néanmoins, ses quatre dernières courses sont des échecs et Petacchi abandonne sur le GP E3, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Des contre-performances qui l’auront poussé à prendre cette décision pour notre plus grande tristesse.

Hugo Derriennic
 
 
 
Palmarès, résultats et classements:

Palmarès:

Résultats sur les grands tours

 

 

Tour de France

  • 2001 : 97e du classement général
  • 2003 : abandon (7e étape) ; vainqueur de 4 étapes
  • 2004 : non-partant (6e étape)
  • 2010 : 150e du classement général ; Jersey green.svg vainqueur du classement par points ; vainqueur de 2 étapes
  • 2011 : 107e du classement général
  • 2012 : hors délai (11e étape)

Tour d'Italie

  • 1998 : abandon (18e étape)
  • 1999 : 70e du classement général
  • 2000 : 92e du classement général
  • 2002 : 94e du classement général
  • 2003 : hors-délais (18e étape) ; vainqueur de 6 étapes
  • 2004 : 97e du classement général ; Jersey violet.svg vainqueur du classement par points ; vainqueur de 9 étapes
  • 2005 : 100e du classement général ; vainqueur de 4 étapes
  • 2006 : non-partant (4e étape)
  • 2007 : disqualifié a posteriori suite à un contrôle "non-négatif" au salbutamol[4]
  • 2009 : 121e du classement général ; vainqueur de 2 étapes
  • 2010 : abandon (8e étape)
  • 2011 : non-partant (13e étape), vainqueur de 1 étape

Tour d'Espagne

  • 1996 : 101e du classement général
  • 1997 : abandon (5e étape)
  • 2000 : 77e du classement général ; vainqueur de 2 étapes
  • 2002 : 94e du classement général ; vainqueur de 1 étape
  • 2003 : 120e du classement général ; vainqueur de 5 étapes
  • 2004 : non-partant (15e étape) ; vainqueur de 4 étapes
  • 2005 : 88e du classement général ; Jersey blue.svg vainqueur du classement par points ; vainqueur de 5 étapes
  • 2006 : non-partant (16e étape)
  • 2007 : 127e du classement général ; vainqueur de 2 étapes
  • 2010 : abandon (9e étape) ; vainqueur de 1 étape
  • 2011 : 100e du classement général

 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire