samedi 29 septembre 2012

Le Tour de Lombardie.

Le Tour de Lombardie est une course cycliste italienne créée en 1905. C'est l'une des plus prestigieuses classiques du cyclisme sur route. Elle se dispute a l’automne, le plus souvent le troisième week-end d’octobre, ce qui lui vaut le surnom de Classique des feuilles mortes, qu'elle partage avec Paris-Tours. Elle se court sur un parcours difficile, entre les lacs et les montagnes de Lombardie.
Cette classique, autrefois inscrite au calendrier de la Coupe du monde fait désormais partie du Calendrier mondial UCI.

 

Histoire

La première édition de la course, qui s'appelait alors Milan-Milan, a lieu en 1905. À partir de 1907, elle prend son nom actuel de Tour de Lombardie. Le trajet de la course a changé de nombreuses fois, partant où arrivant successivement à Milan, Côme, Bergame, Varèse, Monza, Cantù ou encore Mendrisio, en Suisse. Depuis 2010, elle se court de Milan à Lecco.
La course a connu une seule interruption de deux ans entre 1905 et aujourd'hui, en 1943 et 1944, à l'occasion du second conflit mondial. Elle a rapidement attiré des coureurs étrangers, et un Français, Gustave Garrigou s'y est imposé dès 1907, mais est restée longtemps l'apanage des Italiens. Ces derniers n'ont ainsi laissé échapper que 6 éditions avant 1950, dont trois remportées par Henri Pélissier, et il fallut attendre la 53e édition pour y voir un podium dépourvu d'italiens. Cette internationalisation a néanmoins permis à de grands champions comme Eddy Merckx, Bernard Hinault ou Louison Bobet de s'imposer en Lombardie.

Calendrier

Le Tour de Lombardie fut longtemps une des rares courses à se courir en octobre, jusqu'à ce que l'UCI déplace le championnat du monde à cette période. Elle reste néanmoins la dernière course de la saison européenne, et s'est progressivement affirmée comme une des courses d'un jour majeures du calendrier. Elle a ainsi fait partie de la Coupe du monde de cyclisme sur route, dont l'organisation a pris fin en 2004, puis du ProTour, où elle fait partie des cinq monuments des classiques, avec Paris-Roubaix, le Tour des Flandres, Milan-San Remo et Liège-Bastogne-Liège.
Suite aux tensions entre l'UCI et l'organisateur de l'épreuve, la course quitte le ProTour à partir de 2009, et intègre le Calendrier mondial UCI.

Parcours

La principale difficulté de la course, dans sa partie finale, est l'ascension de la Madonna del Ghisallo, où se trouve un sanctuaire dédié aux cyclistes. A 9 km de l'arrivée se trouve la Villa Vergano, dernière côte du parcours.
En 1960, le Mur de Sormano, une montée extrêmement difficile de 2 kilomètres arrivant à 1 105 mètres d'altitude, avec une pente de 15,2%, fut gravi pour la première fois par les coureurs, mais il n'est resté dans le parcours de la course que pour trois éditions, jusqu'en 1962, année où Ercole Baldini a établi le record de l'ascension en 9 min 24 s.

Palmarès:
1905
Giovanni Gerbi

1906
Cesare Brambilla

1907
Gustave Garrigou (Fra)

1908
François Faber (Lux)

1909
Giovanni Cuniolo

1910
Giovanni Micheletto

1911-1913-1920
Henri Pelissier (Fra)

1912
Carlo Oriani

1913
Lauro Bordin

1915-1918-1928
Gaetano Belloni


1916
Léopoldo Torricelli

1917
Philippe Thys (Bel)

1919-1921-1922
Costante Girardengo

1923 & 1924
Giovanni Brunero

1925-1926-1927-1931
Alfredo Binda

1929
Pietro Fossati

1930
Michele Mara


1932
Antonio Negrini

1933
Domenico Piemontesi

1934
Learco Guerra

1935
Enrico Mollo

1936-1939-1940
Gino Bartali

1937 & 1942
Aldo Bini

1938
Cino Cinelli

1941 & 1945
Mario Ricci
1943 & 1944 Epreuve non organisée (2ème Guerre)


1946-1947-1948-1949-1954
Fausto Coppi
Recordman de l'épreuve

1950
Renzo Sodani

1951
Louison Bobet (Fra)

1952
Giuseppe Minardi

1953
Bruno Landi

1955
Cleto Maule

1956
André Darrigade (Fra)

1957
Diego Ronchini

1958
Nino Defillipis

1959
Rik Van Looy (Bel)

1960
Emiel Daems (Bel)

1961
Vito Taccone

1962 & 1963
Jo De Roo (Ned)

1964
Gianni Motta

1965
Tom Simpson (Gbr)

1966 & 1973
Félice Gimondi

1967 & 1970
Franco Bitossi

1968
Herman Van Springel (Bel)

1969
Jean-Pierre Monséré (Bel)

1971 & 1972
Eddy Merckx (Bel)

1974 & 1976
Roger De Vlaeminck (Bel)

1975 & 1978
Francesco Moser

1977 & 1986
Gianbasttita Baronchelli

1979 & 1984
Bernard Hinault (Fra)

1980
Fons De Wolf (Bel)

1981
Hennie Kuiper (Ned)

1982
Giuseppe Saronni

1983-1985-1991
Sean Kelly (Irl)

1987
Moreno Argentin

1988
Charly Mottet (Fra)

1989 & 1992
Tony Rominger (Sui)

1990
Gilles Delion (Fra)

1993
Pascal Richard (Sui)

1994
Vladislav Bobrik (Rus)

1995
Gianni Faresin

1996
Andréa Tafi

1997
Laurent Jalabert (Fra)

1998
Oscar Camenzind (Sui)

1999
Mirko Celestino

2000
Raimondas Rumsas (Lit)

2001
Danilo Di Luca

2002 & 2003
Michele Bartoli

2004-2007-2008
Damiano Cunego


2005 & 2006
Paolo Bettini

2009 & 2010
Philippe Gilbert (Bel)

2011
Oliver Zaugg (Sui)
2012-2013
Joaquim Rodriguez (Esp)




2014
Daniel Martin (Irl)
photos:
http://www.siteducyclisme.net/index.php