jeudi 29 mars 2012

Les Trois Jours de La Panne / Driedaagse van De Panne



Les Trois Jours de La Panne (Driedaagse van De Panne en néerlandais) est une course cycliste qui se déroule autour de la ville de La Panne, sur la côte de la Mer du Nord dans la province de Flandre-Occidentale en Belgique. Créée en 1977, elle fait partie de l'UCI Europe Tour depuis 2005, en catégorie 2.HC. La course se déroule en quatre étapes - dont un contre-la-montre individuel - sur trois jours. Elle est aujourd'hui, avec les Quatre Jours de Dunkerque et leCritérium International, l'une des épreuves par étapes courtes les plus prestigieuses du début de la saison internationale de cyclisme. À son palmarès figurent des champions de renommée internationale parmi lesquels : Johan MuseeuwMichele BartoliPeter Van PetegemSean KellyJelle NijdamViatcheslav Ekimov. Le Belge Eric Vanderaerden a remporté cette épreuve à cinq reprises.





Les vainqueurs:


1977 Roger Rosiers

1978 Guido Van Sweevelt

1979 Gustaaf Van Roosbroeck

1980  Sean Kelly

1981 Jan Bogaert

1982 Gerrie Knetemann

1983 Cees Priem

1984 Bert Oosterbosch

1985 Jean Luc Vandenbroucke

1986-1987-1988-1989-1993
Eric Vanderaerden

1990 Erwin Nijboer

1991 Jelle Nijdam

1992 Frans Maassen

1994 Fabio Roscioli

1995 & 1998 Michele Bartoli

1996 & 2000 Viatcheslav Ekimov

1997 Johan Museeuw

1999 Peter Van Petegem



2001 Nico Mattan


2003 Raivis Belohvosciks

2004 George Hincapie

2005 Stijn Devolder

2006 Leif Hoste

2007 Alessandro Ballan

2008 Joost Posthuma

2009 Frederik Willems

2010 David Millar

2011 Sébastien Rosseler

 Sylvain Chavanel
2012-2013





source:wikipedia
photos:dewielersite

lundi 26 mars 2012

Julien Simon la révélation française du tour de Catalogne 2012


Julien Simon (né le 4 octobre 1985 à Montfort-sur-Meu) est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Saur-Sojasun.

Dans les catégories de jeunes

Né le 4 octobre 1985 à Montfort-sur-Meu en Ille-et-Vilaine, Julien Simon, dont le père est pratiquant régulier de cyclisme, commence ce sport en catégorie minimes au VC Plélan-le-Grand. Après un bref passage en football, il reprend le cyclisme au niveau cadet dans ce club. Il rejoint en 2003 l'équipe amateur Super Sport 35-AC et a comme directeur sportif l'ancien professionnel Stéphane Heulot. Au sein de cette structure, Simon remporte en 2007 le circuit de Mené, le championnat d'Ille-et-Vilaine le Tour de Dordogne, le Tour du pays de Rhuys ainsi que le Grand Prix de Plouay amateurs. Simon intègre également durant cette saison l'équipe de France espoirs et dispute avec elle les championnats du monde sur route. Lors de cette course, il tente une échappée dans le dernier tour mais se fait reprendre par le peloton et termine ces championnats à la 59e place. Stéphane Heulot essaie alors de le faire passer professionnel l'année suivante.

Carrière professionnelle

Premières places d'honneur (2008-2010)

Julien Simon devient professionnel en 2008 au sein de l'équipe Crédit agricole, une équipe qui est proche de la structure d'Heulot. Dans cette équipe, Simon rejoint Pierre Rolland qu'il a connu dans l'équipe Super Sport 35-AC. Sa première course en professionnel a lieu fin janvier et est le Tour du Qatar. En mars, Simon est victime d'une salmonellose. À son retour en compétition, Simon se consacre ensuite principalement à des courses de Coupe de France sans obtenir de résultat significatif, sa meilleure performance étant une neuvième place au Tour du Doubs. L'équipe du Crédit agricole s'arrête en fin de saison, Simon rejoint alors Stéphane Heulot qui vient de créer une nouvelle formation professionnelle, l'équipe Besson Chaussures-Sojasun, émanation du Super Sport 35-ACNC, qui devient en 2010 Sojasun espoir, réserve de l'équipe professionnelle Saur-Sojasun.
Au sein de sa nouvelle équipe, Simon obtient des places dans les dix premiers sur plusieurs courses françaises. Il commence par une septième place sur le Tour du Haut-Var. Il est ensuite cinquième du Circuit de la Sarthe, la septième de Paris-Camembert et la dixième du Tour du Finistère. Neuvième ensuite du championnat de France sur route, il est en fin de saison deuxième du Tour du Gévaudan. L'année suivante, Besson Chaussures-Sojasun devient Saur-Sojasun. Simon, cinquième des Boucles du Sud Ardèche en février, obtient en avril la cinquième place de la Route Adélie puis la troisième place du Circuit de la Sarthe. Victime d'une fracture d'une clavicule en mai, il est à la fin de juillet quatrième du Tour de Wallonie. Au Tour du Portugal, il croit un moment avoir remporté sa première victoire professionnelle au sprint lors de la dernière étape mais il est déclassé pour sprint irrégulier et la victoire d'étape revient à Cândido Barbosa. Sa dernière place d'honneur de l'année est une quatrième place sur le Grand Prix de Wallonie.

Premières victoires (2011-)

Julien Simon est tout d'abord en 2011 troisième du Circuit de Lorraine puis cinquième du Grand Prix de Plumelec-Morbihan en mai. Ne participant pas au Tour de France, Simon obtient à la fin du mois de juillet sa première victoire professionnelle en Espagne lors de la Prueba Villafranca de Ordizia. Il devance au sprint dans un petit groupe les Espagnols Daniel Moreno et Pablo Lastras. Septième ensuite de laPolynormande, il obtient son premier top 10 sur une course de niveau World Tour en prenant la neuvième place du Grand Prix de Plouay. Sa fin de saison est marquée par une deuxième place sur le Grand Prix de Wallonie derrière Philippe Gilbert12 puis une cinquième sur Paris-Bourges.
Pendant l'intersaison, Simon subit une opération à une cheville. Revenant à la compétition début 2012, Simon est troisième du Tour du Haut-Var en février7. En mars, il obtient sa première victoire sur le World Tour lors du Tour de Catalogne. Au sprint, il remporte la cinquième étape en battant Rigoberto Urán et Sylvester Szmyd. Deux jours plus tard, il remporte également la dernière étape, une nouvelle fois au sprint, devant les Italiens Francesco Gavazzi et Damiano Cunego.

Style

Affichant dans les catégories de jeunes un tempérament offensif avec un profil de puncheur/grimpeur, Simon, une fois professionnel, est classé dans les puncheurs. Adepte des courses vallonnées, il affectionne les courses ressemblant à la Flèche wallonne. Il apprécie également les courses par étapes d'une semaine.

Palmarès et classements mondiaux

Palmarès



source:wikipedia

dimanche 25 mars 2012

Le Critérium international de la route (1932-2014)


Le Critérium international de la route est une course cycliste française créée en 1932 et disputée le dernier week-end du mois de mars. De 2001 à 2009, il s'est déroulé à Charleville-Mézières, dans les Ardennes. En 2010, il a lieu autour de Porto-Vecchio, en Corse.

Le Critérium national est créé en 1932 à l'initiative du journaliste sportif de Paris-Soir Gaston Blénac. Il s'agit alors d'une course en ligne, disputée dans la vallée de Chevreuse et s'achevant au vélodrome du Parc des Princes. Elle est réservée aux coureurs français. De 1941 à 1943, deux courses ont lieu chaque année : l'une en zone occupée et l'autre en zone libre.
À partir de 1959, le Critérium national quitte la vallée de Chevreuse. Sa localisation change tous les ans. L'édition 1960 a lieu à Oran, alors en Algérie française. De 1963 à 1966, le Critérium national est disputée sous forme de course par étapes. Cette formule est adoptée de nouveau à partir de 1978. Cette année-là, la compétition s'ouvre aux coureurs étrangers membres d'équipes françaises. Le Néerlandais Joop Zoetemelk, alors membre de l'équipe Gan-Mercier, est le premier vainqueur étranger en 1979.
À partir de 1980, le Critérium national accueille les coureurs étrangers, y compris membres d'équipes étrangères, et devient le Critérium international.
Depuis 2001, le Critérium international se déroule autour de Charleville-Mézières, dans les Ardennes.
En 2010 l'épreuve sera organisée en Corse dans la région de Porto-Vecchio. La première étape mènera les coureurs au sommet du Col de l'Ospedale. La deuxième aura lieu sur une boucle autour de Porto-Vecchio, puis la troisième sera un contre-la-montre dans la ville côtière. En novembre 2010, ASO annonce que l'épreuve se déroulera en Corse jusqu'en 2013.
Depuis 2005, il fait partie de l'UCI Europe Tour, en catégorie 2.HC - la plus haute catégorie des courses par étapes du calendrier continental. De 2004 à 2009, le classement général est remporté chaque année par un des coureurs de l'équipe ProTour Saxo Bank (anciennement Team CSC). Parmi eux, l'Allemand Jens Voigt, déjà vainqueur en 1999, s'est imposé à quatre reprises durant cette période (2004 et 2007 à 2009). Il est avec Émile Idée et Raymond Poulidor, l'un des trois coureurs ayant gagné cinq fois le Critérium international.

Déroulement

Le Critérium international associe une première étape en ligne (qui a lieu le samedi et donne lieu à des bonifications) à une course de côtes (qui ne donne pas de bonifications) qui a lieu le lendemain matin. Il se termine le dimanche après-midi par un contre-la-montre individuel. En 2010, l'étape en ligne est de la moyenne montagne et la 1re demi-étape du dimanche est une étape de plaine.
Cette épreuve délivre des maillots distinctifs, à l'instar du Tour de France :
  • le jaune pour le vainqueur du classement général
  • le vert pour le vainqueur du classement par points
  • le blanc à pois rouges pour le meilleur grimpeur
  • le blanc pour le meilleur jeune
Ce type d'épreuves associant trois manches très différentes est relativement rare, alors que cette formule en garantit l'intérêt.

Les Vainqueurs:

Critérium National:

1932 Léon Le Calvez

1933 André Leducq

1934 & 1937(ex eaquo)
Roger Lapébie

1935 & 1937 (ex eaquo)
René Le Grevès

1936 Paul Chocque

1938 Pierre Jaminet

1939 André Deforge

1940-1947-1949
1942 & 1943 (Zone occupée)
Emile Idée

1941 (zone occupée)
Yvan Marie

1941 (zone non occupée)
Benoît Faure

1942 (zone non occupée)
Aldo Bertocco

1943 (zone non occupée)
Louis Gauthier

1944 Roger Piel

1945 Jo Goutorbe

1946 (ex aequo) Kléber Piot

1946 (ex eaquo) & 1948
Camille Danguillaume

1950 Pierre Barbotin

1951 & 1952 Louison Bobet

1953 Roger Desbats

1954-1956-1958 Roger Hassenforder

1955 René Privat

1957 Jean Forestier

1959 André Darrigade

1960 Jean Graczyck

1961-1963-1965-1967
Jacques Anquetil

1962 Joseph Groussard

1964-1966-1968-1971-1972
Raymond Poulidor

1969 Roger Bellone

1970 Georges Chappe

1973 Jean-Pierre Danguillaume

1974 Bernard Thévenet

1975 Jacques Esclassan

1976 Patrick Béon

1977 Jean Chassang

1978 & 1981 Bernard Hinault


A partir de 1979 Critérium International:





1979 Joop Zoetemelk

1980 Michel Laurent

1982 & 1990 Laurent Fignon

1983-1984-1987
Sean Kelly



1988 & 1993 Erik Breukink


1989 Miguel Indurain





1985 & 1991 Stephen Roche

1986 Urs Zimmerman


1992 Jean François Bernard





1994 Giorgio Furlan

1995 Laurent Jalabert

1996 Chris Boardman

1997 Marcelino Garcia

1998 & 2005 Bobby Julich

1999-2004-2007-2008-2009
Jens Voigt

2000 Abraham Olano

2001 Rik Verbrugghe





2002 José Alberto Martinez

2003 Laurent Brochard

2006 Ivan Basso

2010 Pierrick Fédrigo

2011 Frank Schleck

2012 Cadel Evans


2013 Chris Froome (Gbr)
2014 Jean Christophe Peraud

source:wikipedia & photos:dewielersite