mardi 31 janvier 2012

Maurice Seynaeve né le 31 janvier 1907


Maurice Seynaeve est un ancien coureur belge, né le 31 janvier 1907 à Heule.
Décédé le 28 novembre 1998 à Varela (Argentine).
Professionnel de 1930 à 1940.
Spécialiste du cyclo-cross, il remporta 5 titres de champion de Belgique en 1933, 1934, 1935, 1936 & 1937.
Son palmarès comporte aussi 2 victoires au Critérium International en 1934 & 1936, considéré comme le championnat du monde de cyclo-cross à cette époque.
Il participa aussi, à des épreuves de demi-fond.



Résultats



1928    1e à Antwerpen - Menen (BEL) 
1928    3e à Brussel - Luxemburg - Mondorf (LUX) 
1928    3e à Ronde van Vlaanderen, Indépendant (BEL) 

1930    2e à Championnat National, Cyclo-cross, Elite, (BEL) 
1930    3e à Schaal Sels (BEL) 

1931    3e à 1e étape Ronde van België, Liège (BEL) 
1931    3e à Wilrijk, Derny (BEL) 
1931    2e à Hekelgem (BEL) 

1933    1e à Championnat National, Cyclo-cross, Elite, (BEL) 
1934    1e à Critérium International de Cyclo-cross, Cyclo-cross (FRA) 
1934    3e à Championnat National, Piste, Demi fond, Elite, Belgique (BEL) 
1934    1e à Championnat National, Cyclo-cross, Elite, (BEL) 

1935    1e à Championnat National, Cyclo-cross, Elite, (BEL) 
1935    1e à Terkamerenbos (BEL) 
1935    3e à Mechelen (BEL) 
1935    2e à Brasschaat (a) (BEL) 
1935    3e à Heist-op-den-Berg (BEL) 

1936    2e à Antwerpen - Gent - Antwerpen (BEL) 
1936    1e à Critérium International de Cyclo-cross, Cyclo-cross (FRA) 
1936    3e à Championnat National, Piste, Demi fond, Elite, Belgique (BEL) 
1936    1e à Championnat National, Cyclo-cross, Elite, (BEL) 
1936    1e à Sint-Amandsberg (BEL) 

1937    1e à Championnat National, Cyclo-cross, Elite, (BEL) 
1937    3e à Opglabbeek (BEL) 
1937    3e à Beverlo (BEL) 

1938    2e à Aalst, Criterium (BEL) 
1938    3e à Antwerpen (BEL) 
1938    3e à Championnat National, Piste, Demi fond, Elite, Belgique (BEL) 
1938    1e à Waasmunster (BEL) 
1938    2e à Wetteren, Derny (BEL) 
1938    2e à Harelbeke (a), Harelbeke (BEL) 
1938    2e à Houthulst (BEL) 

1939    3e à Championnat National, Piste, Demi fond, Elite, Belgique (BEL) 
1939    3e à Bredene (BEL) 
1939    3e à Kieldrecht (a) (BEL) 
1939    2e à Mere (BEL) 



source & photo:dewielersite

Henri Desgrange né le 31 janvier 1865


Henri Antoine Desgrange, né le 31 janvier 1865 à Paris 10e et mort le 16 août 1940 à Beauvallon, est un coureur cycliste, dirigeant sportif et journaliste français.

Il débute dans sa vie professionnelle comme clerc de notaire à Paris. Renonçant à devenir avocat, il se consacre au sport, tant pour le pratiquer que pour l'organiser et le diriger.
Il établit le premier record de l'heure cycliste sans entraîneur, 35,325 km, le 11 mai 1893. Il est en outre détenteur de plusieurs records à tricycle, toujours sur piste, sur 50 et 100 km.
Journaliste, Desgrange collabore à diverses revues : La Bicyclette, Paris-Vélo et Le Journal de sports.
Auteur, il publie des livres : La Tête et les jambes (1894), Alphonse Marcaux (1899).
Entrepreneur, il devient à Paris le directeur du vélodrome du Parc des Princes en 1897, puis du Vélodrome d'Hiver en décembre 1903.
C'est en 1900 qu'il est nommé directeur et rédacteur en chef d'un nouveau quotidien sportif, L'Auto-Vélo, impulsé par le comte de Dion pour concurrencer Le Vélo dont le directeur, Pierre Giffard, n'est pas en phase avec ses idées politiques. Le titre sera rebaptisé L'Auto en 1903.
En 1917, sans obligation de le faire, il s'engage, à 52 ans, pour participer à la guerre qu'il termine comme officier. Sur ses vieux jours, il reste sportif, pratiquant la marche de fond et le cross-country. Il est inhumé dans le Var, à Grimaud.
Henri Desgrange, rédacteur en chef deL'Auto, à son bureau en 1914

Créateur du Tour de France

Henri Desgrange devient en 1903 le maître d'œuvre d'une épreuve sur route inédite, le Tour de France, suite à une idée de son collaborateur, le journaliste Géo Lefèvre. Jusqu'en 1939, il reste l'organisateur du Tour, interrompu par la guerre. En 1936, il avait dû quitter le Tour, à Charleville, passant le témoin de la direction de course àJacques Goddet.
Un monument à la mémoire d'Henri Desgrange a été élevé par souscription au sommet du col du Galibier. Un prix Henri-Desgrange récompense chaque année sur le Tour de France le coureur qui franchit en tête le col le plus haut de la course.
Un prix Henri-Desgrange est également décerné à un journaliste, auteur ou artiste français ayant, dans l'exercice de sa profession, le mieux servi la cause sportive, soit par son action, soit par la qualité de ses écrits, de ses missions ou images.

Créateur des Audax français

Il s'agit d'un mouvement qui atteste de l'humanisme de Desgrange, souvent caché derrière ses activités « commerciales ». Le cyclisme en fut la base. Il consistait à parcourir en groupe et à allure modérée des distances dépassant 200 kilomètres et donnant lieu à un brevet.
Henri Desgrange, Géo Lefèvre et Charles Stourm vont, en 1904, fonder les Audax français. Régulièrement, en 1903, L'Auto a fait part de l'activité des Audax italiens. Et de leur projet d'excursion Turin-Paris prévu pour l'été 1904. Géo Lefèvre suggère alors que les cyclistes français pourraient aller à leur rencontre. Et cela lui donne l'idée de créer un groupement de même nature. Le 7 janvier 1904, Desgrange peut annoncer la naissance des Audax français. Cette idée va donner de l'élan à l'activité hors compétition sur de longues distances, laquelle aboutira aux brevets de 300 à 1 200 km Audax et Randonneurs dont le plus célèbre est Paris-Brest-Paris (1200 km).
Henri Desgrange déclinera ensuite la même formule pour la marche, la nage et la rame. Il fut lui-même breveté 150 km à pied et 6 km à la nage.

Citations

« Rude dans son comportement, rude dans ses expressions, rude envers lui-même plus encore qu'envers ses collaborateurs, Henri Desgrange a considéré la vie comme un combat permanent. »

Publications

  • La Tête et les jambes, Paris, L. Pochy, 1894 ; nombreuses rééditions jusqu'aux années 1930
  • Alphonse Marcaux, Paris, L. Pochy, 1899
  • Mens sana, Librairie de L'Auto, Paris, 1909
  • La Vie sportive, Librairie de L'Auto, Paris, 1913

Bibliographie

  • Jacques Goddet, L'Équipée belle, Robert Laffont-Stock, Paris, 1991
  • Pierre Lagrue, Le Tour de France. Reflet de l'histoire et de la société, L'Harmattan, Paris, 2004
  • Jacques Seray et Jacques Lablaine, Henri Desgrange, l'homme qui créa le Tour de France, Éditions Cristel, Saint-Malo, 2006


source:wikipedia & photo:dewielersite


Angelo Colinelli né le 31 janvier 1925


Angelo Colinelli est un ancien coureur français, né le 31 janvier 1925 à Algrange.
Décédé le 29 avril 2011 à Decines.
Professionnel de 1948 à 1956.
28 victoires à son palmarès.


1948 Rhonson - Dunlop (France)
1949 Mervil - Dunlop (France)
1950 Mervil-Dunlop (France)
1951 Terrot - Wolber (Belgique)
1952 Terrot - Hutchinson (France)
1953 Terrot - Hutchinson (France)
1954 Terrot - Hutchinson (France)
1955 Terrot - Hutchinson (France)
1956 Follis - Dunlop (France)


Résultats



1949    3e à Mâcon (FRA) 
1949    3e à Lyon - Grenoble - Lyon (FRA) 
1949    3e à Lyon - Grenoble - Lyon (FRA) 

1950    1e à Mâcon (FRA) 
1950    2e à Sanvignes (FRA) 
1950    3e à Lyon - Grenoble - Lyon (FRA) 

1951    3e à GP du comptoir des tissus Valence (FRA) 
1951    1e à Vals les Bains (FRA) 
1951    1e à Vals-les-Bains (FRA) 

1952    1e à Blanzy (FRA) 
1952    1e à Cluny (FRA) 
1952    1e à Dijon - Lyon (FRA) 
1952    1e à Sanvignes (FRA) 

1953    1e à Circuit des Deux-Ponts Montceau-les-mines (FRA) 
1953    1e à La Clayette (FRA) 
1953    1e à Mâcon (FRA) 
1953    2e à Montsauche (FRA) 
1953    2e à 4e étape Tour du Sud-Est, Digne (FRA) 
1953    3e à 6e étape Critérium du Dauphiné, Evian-les-Bains (FRA) 
1953    1e à Bourg - Genève - Bourg, Bourg (FRA) 
1953    1e à Chauffailles (FRA) 
1953    1e à Lyon - Grenoble - Lyon, Lyon (FRA) 

1954    3e à Chalon-sur-Saône (b) (FRA) 
1954    1e à GP de Cuir (FRA) 
1954    1e à Mâcon (FRA) 
1954    3e à Vals-les-Bains (FRA) 

1955    1e à Cheylard (FRA) 
1955    1e à Cours (FRA) 
1955    1e à Gibles (FRA) 
1955    1e à Iguerande (FRA) 
1955    2e à La Clayette (FRA) 
1955    1e à Lamastre (FRA) 
1955    1e à Montbéliard (FRA) 
1955    1e à Troyes - Dijon (FRA) 
1955    3e à Circuit de Drome - Ardèche (FRA) 
1955    2e à GP de Cuir (FRA) 
1955    1e à Circuit de Saône-et-Loire (FRA) 
1955    3e à Sanvignes (FRA) 
1955    2e à 2e étape Lyon - Montluçon - Lyon, Lyon (FRA) 
1955    1e à Mâcon (FRA) 

1956    1e à Circuit des Deux-Ponts Montceau-les-mines (FRA) 
1956    3e à Issoire (FRA) 
1956    1e à Lyon - Grenoble - Lyon (FRA) 
1956    1e à Montceau-les-Mines (FRA) 
1956    1e à Montebello - Thenoz (FRA) 
1956    2e à Blanzy (FRA) 

1958    3e à Sanvignes (FRA) 


source & photo:dewielersite