dimanche 25 mars 2012

Gand-Wevelgem (1934-2014)



Gand-Wevelgem est une course cycliste d'un jour, une classique flandrienne, se disputant en Belgique en avril, avant le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Cette course est inscrite au programme du UCI World Tour depuis 2005. Elle se court en Flandre et emprunte notamment le mont Kemmel, côte pavée réputée pour sa dangerosité, escaladée à plusieurs reprises pendant l'épreuve.

Gand-Wevelgem est disputé pour la première fois en 1934. Il est alors organisé par Gerard Margodt et Georges Matthys, qui y resteront longtemps impliqués. Cette première édition est une course au parcours plat. La deuxième édition, en 1935, traverse les Ardennes flamandes et passe par le Kwaremont, le mont de l'Enclus, le Tiegemberg. Ces deux premières éditions sont réservées aux coureurs d'une catégorie dite « junior », correspondant aux actuels « élites sans contrat ».
De 1936 à 1939, la course est disputée par des coureurs de catégorie « indépendants ». De Gand, elle part directement à Courtrai puis effectue des tours de circuit en passant par le Lauwberg.
Après la Seconde Guerre mondiale, Gand-Wevelgem devient une course professionnelle. Le parcours est modifié : il passe par les Ardennes flamandes et effectue une boucle dans le Heuvelland. Des prix sont disputés sur l'Edelareberg, le Hoppeberg, le Kwaremont, le mont Noir et le mont Rouge. Le parcours est identique en 1946 puis change en 1947 : il passe par la côte et le Heuvelland (mont Vidaigne, mont Rouge), de même en 1948.
De 1949 à 1954, la course visite de nouveau les Ardennes flamandes (Kruisberg, Kwaremont), suivies du Heuvelland (mont Rouge, mont Vidaigne, colline deMessines). En 1955, le mont de l'Enclus et le mont Kemmel sont ajoutés au parcours. La route n'est alors pas encore pavée. En 1956, l'Eikenberg est également ajouté.
En 1957, le Trophée des Flandres est créé : le Circuit Het Volk et Gand-Wevelgem ont lieu le même week-end et sont l'occasion d'un prix commun. Comme le Circuit Het Volk se déroule essentiellement dans les Ardennes flamandes, Gand-Wevelgem n'y passe plus mais intègre à son parcours la Flandre française(mont Noir, mont des Cats, le mont des Récollets, le mont Cassel) avant le mont Kemmel. En 1958, les monts de Flandre française ne sont plus empruntés, le passage de la frontière occasionnant trop de démarches administratives. Après avoir longé la côte, la course passe seulement par le mont Rouge, le mont Vidaigne, et le mont Kemmel.
En 1960, l'organisation du Circuit Het Volk entre dans un tel conflit avec la Royale ligue vélocipédique belge à propos du calendrier de compétitions qu'elle annule sa course. C'est par conséquent la fin du Trophée des Flandres. En compensation, Gand-Wevelgem cumule les axes des deux courses : après le mur de Grammont, le Kwaremont, le mont de l'Enclus et le Tiegemberg dans les Ardennes flamandes, suivent le mont Vidaigne, le mont Kemmel et Messines.
En 1961, Gand-Wevelgem fait partie d'une course par étapes de deux jours. La première étape est disputée d'Anvers à Gand, la deuxième de Gand à Wevelgem, en passant par quelques monts (mont Rouge, mont Vidaigne, mont Kemmel, Messines).
De 1962 à 1976 et de 1977 à nos jours, Gand-Wevelgem se dirige vers la côte puis passe par le Heuvelland, avec les monts Rouge, Vidaigne et Kemmel comme éléments récurrents, auxquels s'ajoutent parfois lesMontebergBanebergSulferbergGoebergSuikerberg, les collines de NieuwkerkeGeluveld, le Kraaiberg ou le Scherpenberg. De 1993 à 1995, les monts de Flandre française sont de nouveaux empruntés, puis abandonnés dès 1996 afin de préserver le parcours traditionnel. Les Ardennes flamandes ne sont plus visitées pour les mêmes raisons, et parce que les coureurs ne disputent vraiment la course que dans le Heuvelland.
Seule l'édition 1977 voit son parcours modifié : les Ardennes flamandes y figurent avec onze monts. Le Koppenberg, ajouté au Tour des Flandres l'année précédente, en fait partie, bien qu'appelé Steengat pour cette occasion. Suivent cinq ascensions dans le Heuvelland, dont deux passages au mont Kemmel.
À partir de 1989, Gand-Wevelgem a lieu durant la semaine séparant le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. En 2005, la course intègre l'UCI ProTour, qui devient l'UCI World Tour en 2011. Cette année-là, il change de place au calendrier et a lieu le week-end précédent le Tour des Flandres.
En 2012, l'épreuve est remportée pour la troisième fois par Tom Boonen.

Les vainqueurs depuis 1945:


1945 Robert Van Eenaeme
Vainqueur chez les indépendants en 1936 & 1937

1946 Ernest Sterckx

1947 Maurice Desimpelaere

1948 Valeer Ollivier

1949 Marcel Kint

1950 & 1955 Briek Schotte

1951 André Rosseel

1952 & 1953 Raymond Impanis

1954 Rolf Graf

1956-1957-1962 Rik Van Looy
1958 Noël Foré

1959 Léon Van Daele

1960 & 1961 Frans Aerenhouts

1963 Benoni Beheyt

1964 Jacques Anquetil

1965 Noël De Pauw

1966 Herman Van Springel

1967-1970-1973 Eddy Merckx

1968 Walter Godefroot

1969 Willy Vekemans

1971 Georges Pintens

1972 Roger Swerts

1974 Barry Hoban

1975 & 1976 Freddy Maertens
1977 Bernard Hinault

1978 Ferdi Van den Haute

1979 Francesco Moser

1980 Henk Lubberding

1981 Jan Raas

1982 Frank Hoste

1983 Léo Van Vliet

1984 & 1986 Guido Bontempi

1985 Eric Vanderaerden

1987 Teun Van Vliet

1988 Sean Kelly

1989 Gerrit Solleveld

1990 Herman Frison

1991 Djamolidine Abdoujaparov

1992-1993-2002 Mario Cipollini

1994 Wilfried Peeters

1995 Lars Michaelsen

1996 & 1999 Tom Steels

1996 Philippe Gaumont

1998 Frank Vandenbroucke

2000 Geert Van Bondt

2001 George Hincapie

2003 Andréas Klier

2004 -2011-2012 Tom Boonen

2005 Nico Mattan

2006 Thor Hushovd

2007 Marcus Burghardt

2008 Oscar Freire

2009 Edvald Boasson Hagen

2010 Bernhard Eisel


2013 Peter Sagan (Svk)

2014 John Degenkold (All)






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire