mercredi 27 juillet 2011

Martijn Maaskant né le 27 Juillet 1983


Martijn Maaskant, né le 27 juillet 1983 à Zuidland dans la Hollande du Sud , est un coureur cycliste professionnel néerlandais qui appartient depuis 2008 à la formation américaine Garmin-Cervélo.

Carrière

Junior en 2000 chez Zuid-Oost Nederland, Maaskant se fait remarquer par Rabobank grâce à ses performances et intègre leur équipe junior en 2001. Il se classe troisième des Trois Jours d'Axel en avril, quatrième du Tour international des juniors en juin, remporte une étape et le final de l'Acht van Bladel en septembre. Malgré ces performances, qui montrent une certaine prédisposition aux courses par étapes, la Rabobank ne reconduit pas le contrat, et Maaskant fait une saison 2002 presque blanche au WV de Jonge Renner.


Passé professionnel en 2003 au sein de l'équipe néerlandaise de troisième division (continentale à partir de 2005) Van Vliet-EBH Gazelle (qui devient en 2004 Van Vliet-EBH Advocaten), il ne court presque que des épreuves aux Pays-Bas, et ne réalise tout d'abord que peu de performances notables : une étape de l'Olympia's Tour en 2003, 9e de Paris-Roubaix espoirs en 2004. Sa saison 2005 est un peu meilleure, avec de bonnes performances à l'Olympia's Tour (quatre places dans les cinq premiers, septième au final) et dans des courses 2.2 et 1.2 locales, ce qui lui permet de rejoindre l'équipe continentale de la Rabobank en 2006, qui n'est pas classée plus haut dans la hiérarchie du ProTour que Van Vliet-EBH Advocaten, mais offre des perspectives de carrière bien plus larges, étant la réserve d'une équipe du ProTour.
Courant hors des Pays-Bas plus régulièrement, Maaskant y réalise de bonnes performances : une étape du Tour de Normandie, une autre du Roserittet, en Norvège, course de laquelle il termine troisième. Il se place également dans les courses professionnelles danoises d'avril et termine 2e de l'Enfer du Mergelland. Cependant, ses victoires et places d'honneurs ne concernent que des courses 1.2 et 2.2, le plus petit échelon du cyclisme professionnel. Ni grimpeur, ni sprinteur, ni rouleur, Maaskant est fin 2006 un baroudeur assez complet capable de bonnes performances dans les courses par étapes mais qui ne se démarque pas de ses pairs.
En 2007, cependant, Maaskant est plus en vue. En début de saison, il termine deuxième de la Beverbeek Classic, remporte le Tour de Normandie puis se classe deuxième du Triptyque des Monts et Châteaux et du Tour de Bretagne. Se posant ainsi comme l'un des meilleurs coureurs de petites courses par étapes, il réalise également pour la première fois de sa carrière de bonnes performances sur des courses 1.1, se classant 6e du Grand Prix Pino Cerami avant de remporter le Tour de Drenthe en solitaire. Fin avril, il est leader du Circuit continental européen. Il conforte sa place les mois suivants, réalise en mai un très bon Olympia's Tour avec quatre places de deuxième, une victoire d'étape, cinq jours en tête et une deuxième place au final puis terminant à la fin du même mois deuxième du Circuit de Lorraine, course de catégorie 2.1, derrière Jorg Jaksche, se place sur des étapes de petites courses en juin et juillet, montrant un certain progrès en sprint, puis ne réalise plus de grosses performances jusqu'à la fin de l'année, finissant finalement 3e de l'Europe Tour. Cependant, sa onzième place au championnat des Pays-Bas montre qu'il reste d'un niveau inférieur aux meilleurs cyclistes néerlandais, ceux du ProTour.
Ses bons résultats le font solliciter par différentes équipes, et il annonce fin mai son départ de Rabobank fin 2007, une équipe lui ayant fait une offre financière attractive, à la grande irritation de la direction de l'équipe, qui estime que Maaskant lui doit ses performances de 2007. Il signe pour 2008 dans l'équipe Américaine dirigée par Jonathan VaughtersSlipstream Chipotle.
Dès sa première saison à ce niveau, Maaskant se révèle comme un remarquable coureur de classiques pavées. Il termine quatrième de la Monte Paschi Eroica, puis 12e du Tour des Flandres. Surtout, le 13 avril 2008, il confirme ses qualités de flandrien en terminant 4e de Paris-Roubaix dès sa première participation. Moins à l'aise au cours de la suite de la saison, il ne remporte cependant aucune course ni ne réalise plus aucune performance importante sur les circuits UCI secondaires. Il participe cependant en juillet à son premier Tour de France, qu'il termine à la 131e place.
Suite à l'accession de son équipe dans le circuit ProTour en 2009, il est assuré de participer à nouveau aux plus grandes courses. En grande forme pour les classiques pavées, il enchaîne début avril une 7e place aux Trois Jours de la Panne et une 4e au Tour des Flandres qui confirment les qualités de coureur de classique montrées l'année précédente. Il participe de nouveau au Tour de France, à la faveur du retrait de Daniel Martin, souffrant d'une blessure au genou.
En 2011, lors de Paris-Nice, il se fracture sept côtes dans la descente de la côte de Gourdon. Il est alors forfait pour toute la campagne des classiques.

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Espagne


source:wikipedia & photo:dewielersite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire