mercredi 22 juin 2011

Thomas Voeckler né le 22 Juin 1979


Thomas Voeckler (22 juin 1979 à Schiltigheim) est un coureur cycliste français. Professionnel depuis 2001, il est membre de l'équipe Europcar. Il a notamment été champion de France sur route en 2004 et 2010, et vainqueur du Grand Prix de Plouay 2007, d'une étape du Tour de France 2009 et du Tour de France 2010. Il s'est rendu populaire lors du Tour de France 2004 en portant le maillot jaune pendant dix jours. Il est considéré comme l'un des meilleurs coureurs français des années 2000.

Biographie


Enfance et jeunesse


Thomas Voeckler est né le 22 juin 1979 au C.M.C.O. de Strasbourg à Schiltigheim. Sa famille est originaire d'Alsace ; son père était psychiatre et sa mère médecin-anesthésiste. Thomas Voeckler grandit dans le village d'Herbitzheim. Alors qu'il a 7 ans, ses parents décident de s'installer à la Martinique à Tartaneoù ils achètent une maison. L'une des raisons de ce déménagement est de permettre à M. Voeckler d'assouvir plus facilement sa passion de la navigation. Il achète ainsi des voiliers de 10 à 15 mètres de long, et il participe à des courses maritimes. En compagnie de sa femme et de ses deux fils Alexis et Thomas, il effectue trois traversées de l'océan Atlantique.
C'est à la Martinique que Thomas Voeckler découvre le cyclisme. Il débute dans l'un des meilleurs club de l'île le Club cycliste de Trinité (CCT). Peu avant son treizème anniversaire, son père se rend en France, à Strasbourg pour lui acheter comme cadeau un vélo haut de gamme. C'est avec ce vélo qu'il participe à ses premières compétitions cyclistes. Durant cet automne 1992, le père de Thomas Voeckler, parti seul sur son bateau pour une traversée, disparaît en mer. Malgré de longues recherches, les secours ne parviennent pas à le retrouver, pas plus que son bateau.

Carrière professionnelle

Thomas Voeckler devient professionnel en France en 2001 avec l'équipe Bonjour. Au cours de sa carrière, il reste fidèle à Jean-René Bernaudeau, et évolue sous ses ordres dans la même équipe rebaptisée « Brioches la Boulangère », de 2003 à 2004, Bouygues Telecom de 2005 à 2010, puis Europcar depuis 2011.

2001-2002 : débuts chez Bonjour

Thomas Voeckler au Tour de l'Avenir2001, portant alors le maillot de l'équipe Bonjour.
Thomas Voeckler devient professionnel en 2001 au sein de l'équipe Bonjour, dans laquelle il a été stagiaire en 2000. Il est le seul de son équipe à avoir terminé le Tour d'Italie 2001.

2003 : les premières victoires chez Brioches la Boulangère

Il remporte sa première victoire chez les professionnels en 2003 : la Classic Loire-Atlantique. Il remporte ensuite le Tour du Luxembourg.

2004 : révélation avec le maillot jaune sur le Tour de France

En 2004, il se révèle au grand public français en remportant le championnat de France à Pont-du-Fossé puis en enchaînant avec un excellent Tour de France 2004 au cours duquel il porte le maillot jaune pendant dix jours, le défendant avec courage dans les Pyrénées face à Lance Armstrong et perdant le maillot blanc seulement lors du dernier contre la montre. Il se distingue lors de la 5e étape, faisant partie d'une échappée victorieuse de 184 km comprenant cinq coureurs qui terminent l'étape avec plus de 12 min d'avance sur le peloton. La victoire d'étape revient à l'Australien Stuart O'Grady mais c'est Thomas Voeckler, le mieux classé de l'échappée au classement général, qui endosse le maillot jaune à l'issue de l'étape3.
Pendant ce Tour il devient très populaire auprès du public français, se battant avec le maillot jaune sur les épaules durant la moitié de l'épreuve.

2005-2010 : Bouygues Télécom

En 2006, il remporte la Route du Sud et Paris-Bourges.
Thomas Voeckler lors du Tour de France 2007
En 2007, il déclare que si la direction de son équipe (Bouygues Telecom) consent à lui attribuer le rôle de leader principal pour le classement général il essayera de viser les premières places du Tour de France, et de renouveler ainsi l'exploit de ses 10 jours en jaune sur le Tour 2004. « J'ai beaucoup progressé en montagne, affirme-t-il, et une place dans les cinq premiers devrait je le pense m'être accessible, comme l'a fait Cyril Dessel l'année dernière (7e), même si je sais que je dois encore m'entraîner pour les épreuves de contre-la-montre afin d'être au maximum de ma forme cet été et prouver ce que je vaux réellement ». Il termine finalement à la 66e place du général individuel du Tour de France cette année.
En 2007, il remporte l'un des principaux succès de sa carrière en s'imposant au Grand Prix de Plouay, une course ProTour, devant Thor Hushovd et Danilo Di Luca, quelques jours après avoir gagné le Tour du Poitou-Charentes. Il remporte aussi le classement du meilleur grimpeur de Paris-Nice.
En 2008, Thomas Voeckler s'impose lors du Circuit de la Sarthe et du Grand Prix de Plumelec-Morbihan.
La saison 2009 pour lui débute dans de très bonnes conditions puisqu'il remporte l'Étoile de Bessèges (succèdant à son coéquipier Trofimov) puis le Tour du Haut-Var. Durant Paris-Nice, Thomas Voeckler est victime d'une chute lors de la 6e étape, ce qui lui cause une triple fracture de la clavicule. À son retour au mois de mai, il remporte le Trophée des Grimpeurs. Le 8 juillet, il remporte en solitaire à Perpignan la cinquième étape du Tour de France 2009. En 2010, il termine dixième de la classique Liège-Bastogne-Liège après la disqualification d'Alejandro Valverde pour ses résultats de 2010. En juin, il s'impose lors du championnat de France sur route. C'est sa deuxième victoire dans l'épreuve après celle de 2004. Le 19 juillet, il remporte la 15e étape du Tour de France en solitaire, après avoir attaqué ses compagnons d'échappée à 21 km de l'arrivée dans le col de Balès classé hors catégorie. Il passe ainsi la ligne d'arrivée à Bagnères-de-Luchon avec 1 minute et vingt secondes sur l'Italien Alessandro Ballan et l'Espagnol Aitor Perez. Expliquant avant la course être hors de forme, il remporte début septembre le Grand Prix Cycliste de Québec, la première course Pro Tour sur le continent américain, après une attaque incisive dans le dernier kilomètre.
2010 est la dernière année de sponsoring de la société Bouygues Telecom. Elle est remplacée par le loueur de véhicules Europcar. Après avoir été tenté de partir chez Cofidis dans l'éventualité d'un échec de la recherche d'un nouveau sponsor, il reste aux côtés de Jean-René Bernaudeau.

2011- : leader unique chez Europcar

Victoire de Thomas Voeckler au sprint lors de la 4e étape de Paris-Nice le 9 mars 2011 à Belleville
Il remporte sa première victoire en 2011 lors du Tour Méditerranéen. Profitant de l'erreur de Laurent Mangel qui célèbre prématurément sa victoire, Voeckler le bat au sprint lors de la première étape et prend alors la tête du classement général. Sixième au final, il se met de nouveau en évidence la semaine suivante sur le Tour du Haut-Varqu'il remporte. Troisième de la première étape remportée par Samuel Dumoulin, il s'échappe avec Julien Antomarchi le lendemain à quelques kilomètres de l'arrivée finale. Assuré de remporter le classement final de l'épreuve, il ne dispute pas le sprint pour la victoire d'étape. Au mois de mars, il est leader du classement UCI Europe Tour. Le 9 mars 2011, il remporte au sprint la 4e étape de Paris-Nice devant ses compagnons d'échappée Rémi Pauriol et Thomas De Gendt. Il remporte ensuite en solitaire la huitième étape de cette course quatre jours plus tard.
Thomas Voeckler avec son maillot de leader de l'UCI Europe Tour 2011 au départ des Quatre jours de Dunkerque.
Une semaine plus tard, le 19 mars, et malgré les efforts déployés dans le final de l'épreuve, Thomas Voeckler se classe dixième de la Classic Loire-Atlantique à 22 s du vainqueur néerlandais Lieuwe Westra. Il prend sa revanche le lendemain en remportant « en costaud » sa cinquième victoire de la saison dans la course Cholet-Pays de Loire. Il place une attaque à3 km de l'arrivée avec un vent de côté, et parvient à sortir du peloton avant de résister au retour des sprinteurs. Grâce à cette victoire, il rejoint Jérémy Roy à la première place provisoire de la Coupe de France de cyclisme sur route 2011. Il prend par la même occasion la tête du classement individuel de l'UCI Europe Tour. En avril il remporte une nouvelle victoire lors de la deuxième étape du Tour du Trentin devant Michele Scarponi, et termine septième du classement général de cette course. Le 7 mai, il enchaîne avec une victoire en solitaire à Cassel lors de la quatrième étape des Quatre jours de Dunkerque. Il prend alors la tête du classement général et il remporte le lendemain le classement final de la course, confortant ainsi sa première place au classement UCI Europe Tour. Le 5 juin, il prend le départ du Critérium du Dauphiné. Il se classe plusieurs fois parmi les dix premiers d'étapes de montagne et termine l'épreuve à la dixième place du classement général. Avec Christophe Kern, vainqueur de la cinquième étape et sixième du classement général, il participe à la victoire de l'équipe Europcar au classement par équipes.

Style

Thomas Voeckler est considéré comme l'un des meilleurs coureurs du monde dans la catégorie « puncheur-baroudeur », et sa bonne science de la course qui lui a permis de gagner plusieurs classiques ou étapes.

Palmarès et distinctions

Palmarès

Thomas Voeckler à l'arrivée de l'étape deNîmes - Tour de France 2004.
Thomas Voeckler aux Quatre jours de Dunkerque 2008.

Distinctions

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Italie

Tour d'Espagne[modifier]

source:wikipedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire