vendredi 29 avril 2011

Richard Depoorter né le 29 Avril 1915



Richard Depoorter (né le 29 avril 1915 à Ichtegem et mort le 16 juin 1948 à Wassen) est un coureur cycliste belge. Il a notamment remporté Liège-Bastogne-Liège en 1943 et 1947. Il meurt en percutant la paroi d'un tunnel en virage lors du Tour de Suisse 1948.




Palmarès:




1934 - amateur
5ème de Gand-Wevelgem
1937
Passe professionnel en août
1938
1er à Knokke
1er à Wetteren
3ème du G.P Melckenbeeck à Lede
1939
45ème de Paris-Bruxelles
1942
11ème du Circuit de Belgique
- 7ème de la 3ème étape
- 9ème de la 1ère étape
1943
1er de Liège-Bastogne-Liège
1er de l'Omnium de la Route
- 1er de la 1ère épreuve
- 1er de la 2ème épreuve
1er du Critérium de Namur
2ème du G.P de l'Escaut
2ème du G.P de Wallonie
3ème du Circuit de Belgique
- 3ème de la 3ème étape (b)
- 7ème de la 3ème étape (a)
- 10ème de la 1ère étape (a)
- 10ème de la 2ème étape
3ème du Circuit des Onze villes
14ème du G.P de Belgique
32ème du Tour des Flandres
1944
19ème du Tour des Flandres
1945
1er à Oekene
1er à Ichtegem
1er à Ypres
1er à Roulers
1er à Kachtem
6ème de la Flèche Wallonne
8ème de la Coupe Marcel Vergeat
11ème de Gand-Wevelgem
24ème du Het Volk
1946
1er de l'Omnium de la Route
- 1er de la 1ère épreuve
- 1er de la 3ème épreuve
1er du Circuit de Flandre Centrale
1er à Zarren
2ème du Omloop van het Houtland à Lichtervelde
9ème de la Flèche Wallonne
Abandon à la Ronde de France
1947
1er de Liège-Bastogne-Liège
1er du G.P Franco-Belge
1er à Ninove
2ème du Critérium de Moorsele
4ème du G.P Marca
- 1er de la 4ème étape
17ème de Gand-Wevelgem
24ème du G.P des Nations
1948
3ème du Tour de Luxembourg
- 3ème de la 2ème étape
- 7ème de la 3ème étape
9ème de Paris-Bruxelles
10ème de Liège-Bastogne-Liège
25ème de Paris-Roubaix
3ème de la 2ème étape du Tour de Suisse




Le 15 juin, dans la 4ème étape de ce Tour de Suisse reliant Thun et Altdorf, les Belges Stan Ockers et Richard Depoorter sortent du peloton dans l'ascension du Stustenpass à la poursuite des deux échappés Jean Robic et Ferdi Kübler. Au sommet su col, les deux Belges n'ont plus que 3'05" de retard et entament la plongée vers Altdorf. Richard Depoorter, 2ème au classement général, accomplit alors une descente vertigineuse à plus de 90 km/h, dans la brume et sur une route en parfait état mais entrecoupée de nombreux tunnels. Dans l'un de ces tunnels en virage, il percute de plein fouet la paroi. Le crâne défoncé, une blessure au nez, la cuisse fracturée, le Belge est relevé par Francis Pélissier. Trop tard, Richard Depoorter est mort sur le coup ! Lui qui devait prendre le départ du Tour de France quelques jours plus tard où il devait être un des leaders de l'équipe belge.



Source:mémoireducyclisme & photos:dewielersite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire