mardi 22 mars 2011

Enrico Gasparotto né le 22 Mars 1982




Enrico Gasparotto (né le 22 mars 1982 à Sacile, dans la province de Pordenone en Frioul-Vénétie julienne) est un coureur cycliste italien. Il est professionnel depuis 2005 et membre de l'équipe Astana. Champion d'Italie sur route dès sa première saison, il a remporté l'UCI Europe Tour 2008

Biographie

Enrico Gasparotto débute dans le peloton professionnel en 2005, dans l'équipe Liquigas. Bon sprinteur, il remporte un premier succès lors du Tour de Catalogne où il devance notamment Thor Hushovd lors de la deuxième étape. En juin, il crée la surprise en gagnant au sprint le championnat d'Italie sur route, devant Filippo Pozzato et Massimo Giunti. Vêtu du maillot tricolore, il poursuit sa saison avec des places d'honneur à l'Eneco Tour, à la Coppa Bernocchi et au Memorial Viviana Manservisi. Une mononucléose contractée en fin d'année le prive de compétition durant les premiers mois de 2006. Il signe une sixième place au Grand Prix de l'Escaut en avril, avant qu'une crise de pneumonie ne perturbe à nouveau le déroulement de sa saison. Il remporte le Mémorial Cimurri en septembre et se classe troisième de la Coppa Sabatini en octobre.
Gasparotto signe de nouvelles places d'honneur au printemps 2007 (Tirreno-Adriatico, Flèche brabançonne, Tour du Trentin, Tour de Romandie). Il participe à ses premières courses pavées en Belgique (À travers les Flandres, Grand Prix E3). En mai, il prend part à son premier Tour d'Italie. Lors de la première étape disputée en contre-la-montre par équipes, Liquigas devance Astana et Team CSC. En franchissant la ligne d'arrivée devant ses coéquipiers, Enrico Gasparotto endosse le maillot rose. Il le perd le lendemain au profit de son leader Danilo Di Luca, puis le reprend pour une journée à l'issue de la troisième étape. Sa fin de saison est marquée par une deuxième place au classement final du Tour du Danemark. En novembre, il s'engage pour la saison 2008 avec l'équipe Barloworld.
Il offre de bonnes places d'honneur à Barloworld dès ses premières courses, au Tour de la Province de Grosseto (6e), au Trofeo Laigueglia (4e), au Grand Prix de Lugano (3e). En mars, il se classe douzième de Milan-San Remo puis deuxième de Tirreno-Adriatico derrière Fabian Cancellara, effectuant un bon contre-la-montre (5e). Il court ensuite en Belgique, où il brille aux Trois jours de La Panne. Il gagne la première étape et prend la tête du classement général. Il termine douzième du contre-la-montre final et prend la troisième place du classement final, derrière Joost Posthuma et Manuel Quinziato. Cette série de bons résultats l'élève une première fois en tête du classement de l'UCI Europe Tour[6]. Son deuxième Giro, où il vise une victoire d'étape[7] est plus décevant : il n'y obtient qu'une septième place à la 17e étape. Gasparotto renoue avec le succès dès le mois de juin en ajoutant une première course par étapes à son palmarès : le Ster Elektrotoer. Disputant la victoire au classement individuel de l'UCI Europe Tour avec Stefano Garzelli, il parvient à prendre une avance définitive en septembre, avec une victoire au Tour de Romagne, une deuxième place à la Coppa Placci et une septième au Tour du Poitou-Charentes.
À la faveur de cette saison réussie, Enrico Gasparotto s'engage pour deux ans avec la formation Lampre[8].
Enrico Gasparotto s'engage avec l'équipe Astana en 2010.


Palmarès

  • 2004
    • 5e étape du Giro del Friuli Venezia Giulia

Résultats sur les grands tours

Tour d'Italie

  • 2007 : 97e, Jersey pink.svg maillot rose pendant deux jours.
  • 2008 : 92e
  • 2009 : 60e
  • 2010 : abandon (11e étape)

Tour d'Espagne

source:wikipedia & photo:dewielersite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire