vendredi 16 juillet 2010

Anthony Colin Champion de France "Elite sans contrat"


Championnat de France. Le champion du Nord-Pas-de-Calais Anthony Colin devient champion de France à Chantonnay. Il gagne devant Julien Guay et Etienne Tortelier.


© Vélo 101 Dans la fournaise vendéenne, c'est un coureur descendu du Nord de la France qui a franchi la ligne d'arrivée du Championnat de France les bras levés et en solitaire, comme l'avait fait au matin Mélodie Lesueur chez les dames. A 25 ans, Anthony Colin (ESEG Douai), qui courait aujourd'hui sous les couleurs du comité du Nord-Pas-de-Calais, a troqué sa tunique noire et jaune contre un maillot bleu-blanc-rouge qu'on ne lui prédisait pas forcément. C'est que ce Championnat de France était des plus ouverts. Sur le circuit caniculaire de Chantonnay, douze boucles de 14,1 kilomètres sont au programme de l'après-midi, et la succession des difficultés (se succèdent les côtes de l'Echangeur, du Champ du Loup et du Pontereau) va dynamiter un peloton de mercenaires surmotivés, aucun des coureurs au départ n'ayant jamais obtenu le titre.
La liste des prétendants au maillot tricolore était donc longue, et personne ne pouvait prédire d'où partirait le bon coup. Certainement pas de loin en tout cas, et la tentative audacieuse de cinq coureurs dès le départ aura été vouée à l'échec. Peu après le départ, on voit en effet filer Guillaume Belgy (OC Poitevin), Erwan Brenterch (AVC Aix-en-Provence), Pierre-Luc Périchon (SCO Dijon), Mickaël Renou (UC Nantes-Atlantique) et Geoffrey Soupe (CC Etupes), lesquels seront rejoints deux tours plus loin par Nicolas Bonnet (Team Vulco-VC Vaulx-en-Velin), Sylvain Georges (Creusot Cyclisme) et Thomas Girard (Chambéry CF). Mais les huit attaquants matinaux sont rejoints avant la mi-course et une deuxième épreuve commence. Les groupes vont alors se faire et se défaire dans une course extrêmement mouvementée.


© Vélo 101 Les coureurs pressentis pour le titre national sont aux avant-postes, à de rares exceptions près. Mais la bonne échappée ne va se dessiner qu'à l'abord du dernier tour de circuit, sous l'impulsion de neuf coureurs : Nacer Bouhanni (Champagne-Ardenne), Anthony Colin et Pierre Drancourt (Nord-Pas-de-Calais), Julien Guay (CC Nogent-sur-Oise), Carl Naibo (Midi-Pyrénées), Fabien Schmidt (Côtes d'Armor Cyclisme), Blaise Sonnery (Creusot Cyclisme), Geoffrey Soupe (CC Etupes) et Etienne Tortelier (Sojasun Espoir-ACNC). Le dernier tour va se charger de départager ces neuf finalistes. De loin le plus surveillé de tous, n'ayant pas caché son intention de bien faire sur ce Championnat de France, l'ancien pro Carl Naibo tente sa chance le premier, mais il est repris et contré dans la côte du Champ du Loup par Anthony Colin, dès lors seul en tête.
Le Nordiste de 25 ans, triple champion du Nord-Pas-de-Calais en 2008, 2009 et 2010, ne se relève plus. Seul devant dans les 10 derniers kilomètres, il contient le retour de ses poursuivants, en ordre dispersé, et s'en va chercher le titre si convoité de champion de France. Sa réputation avait été entachée il y a trois ans par une suspension de six mois alors qu'il avait snobé un contrôle antidopage. Depuis, Anthony Colin admet avoir bien changé, mentalement et physiquement, alors cette victoire à Chantonnay a un joli goût de revanche. Sur la ligne d'arrivée, il précède Julien Guay de 17 secondes et Etienne Tortelier de 21 secondes tandis que les autres poursuivants terminent à plus d'une minute, Carl Naibo concluant ce Championnat de France à la 7ème place, trop juste pour rivaliser jusqu'au bout avec Anthony Colin.

Classement :

1. Anthony Colin (Nord-Pas-de-Calais) en 4h08'35"
2. Julien Guay (CC Nogent-sur-Oise) à 17 sec.
3. Etienne Tortelier (Sojasun Espoir-ACNC) à 21 sec.
4. Geoffrey Soupe (CC Etupes) à 1'08"
5. Nacer Bouhanni (Champagne-Ardenne) m.t.
6. Fabien Schmidt (Côtes d'Armor Cyclisme) m.t.
7. Carl Naibo (Midi-Pyrénées) m.t.
8. Benjamin Giraud (AVC Aix-en-Provence) à 1'13"
9. Pierre Drancourt (Nord-Pas-de-Calais) à 1'15"
10. Blaise Sonnery (Creusot Cyclisme) à 1'18"